Tourisme de luxe : Entretien avec Hamid Bentahar, Président du CRT de Marrakech-Safi

Hamid Bentahar : «A Marrakech, le tourisme se porte bien et le tourisme de luxe encore mieux».

Hamid Bentahar, PDG d’Accor Gestion Maroc et président du CRT de Marrakech-Safi
Hamid Bentahar, PDG d’Accor Gestion Maroc et président du CRT de Marrakech-Safi

Marrakech est sans conteste la meilleure marque du tourisme au Maroc. Elle attire de plus en plus de visiteurs riches qui y dépensent sans compter. Mais le potentiel de la ville dans ce segment n’est pas encore optimisé. Hamid Bentahar, PDG d’Accor Gestion Maroc et président du CRT de Marrakech-Safi, préconise une meilleure visibilité dans les réseaux sociaux, un meilleur accompagnement des acteurs dans l’amélioration de la qualité de l’expérience client et la gestion de la E-réputation. Une mobilisation de moyens plus importants pour augmenter la connectivité aérienne et la promotion de l’ensemble des territoires de la région (montage, littoral, désert …) est également nécessaire.

Marrakech est la destination du tourisme de luxe par excellence. Comment se porte cette activité ?
Le marché de voyages de luxe a un potentiel de croissance extrêmement important à l’échelle mondiale. A Marrakech le tourisme se porte bien et le tourisme de luxe encore mieux. Mais le potentiel de la région est très loin d’être optimisé. Bien que Marrakech soit une destination leader sur le continent Africain, cette industrie peut et doit contribuer beaucoup plus à la réduction des inégalités territoriales, économiques et sociales de notre pays.

Quelles sont les infrastructures ayant permis le développement du tourisme de luxe à Marrakech? Quel est le type de clientèle et les nationalités dominantes?
Au-delà du climat et de la qualité de l’offre hébergement avec des palaces et des établissements légendaires, ainsi que les plus grandes marques internationales, Marrakech a toujours été une terre d’inspiration, de créativité et de célébration grâce à l’hospitalité des Marrakchis, leur joie de vivre (Al Bahja: la vie heureuse en plein air) et le savoir-faire des professionnels. L’expérience à Marrakech se vit à plusieurs et notamment en famille (des voyages multi générationnels), entre amis, ou en couple à la recherche d’expériences uniques, d’exclusivité, de grand confort, d’aventure … et notre région dispose de magnifiques atouts (montagne, littoral, désert…).
La première clientèle est constituée des Marrakchis eux-mêmes, dont nous sommes très fiers, puis c’est la clientèle nationale. Viennent ensuite les voyageurs français, anglais, allemands, américains et plus récemment les chinois et les hindous.

Les touristes onéreux privilégient de plus en plus les activités respectueuses de l’environnement et de l’écosystème local. Pour quelles raisons ?
A Marrakech ces voyageurs qui possèdent un important pouvoir d’achat dont certains ont leur propre résidence secondaire ou viennent régulièrement à Marrakech exigent en effet exclusivité, personnalisation et discrétion. Ils n’hésitent pas à intégrer durant leurs voyages des expériences uniques, personnalisables mais toujours locales, car le lien avec les populations prend une importance croissante, un changement profond de paradigme alors que les hôtels de luxe ont longtemps cultivé un certain entre soi. Aujourd’hui, les voyageurs avertis ont conscience de l’impact qu’a l’industrie du voyage sur une destination. Les 4/5 estiment qu’il est important de mettre en œuvre des pratiques durables en matière d’environnement, et que des ingrédients d’origine locale soient utilisés en cuisine. C’est ce que relève le rapport Luxury insights réalisé par l’enseigne Fairmont du Groupe Accor.
En plus de la montée en puissance du luxe durable, «conscious Luxury» ces voyageurs sont à la recherche d’expériences relatives à leurs passions. Les activités les plus prisées sont liées aux sports, l’aventure, la nature, la culture (golf, bien-être, montgolfière, side-car, bivouac dans le désert, vie nocturne ainsi que les évènements culturels…)

Qu’en est-il de l’évènementiel privé (mariages, réceptions…) et du Corporate haut de gamme? Quels sont les ingrédients ayant permis un tel essor ?
Marrakech se positionne de plus en plus comme destination pour les grandes rencontres internationales, une terre de célébration pour les évènements professionnels et personnels. Les ingrédients qui ont permis un tel essor se déclinent comme suit : une offre adaptée, un savoir-faire de professionnels spécialisés, l’originalité de l’expérience client et les sites d’exception (palais Badia, palais Bahia, la Menara, les jardins historiques, les jardins créatifs, musées, la Palmeraie, palais et riads). L’essor de ce segment luxe a permis la création de conditions favorables pour pérenniser la tenue annuelle d’un salon international dédié au tourisme de luxe (Pure Life Expérience) ; l’arrivée sur le marché d’une catégorie d’agences évènementielles expérimentées… Et dans le sillage du développement du tourisme de luxe, d’autres activités ont suivi, notamment dans le secteur des jardins créatifs, les musées, l’artisanat et le design de luxe…

Au final, qu’est-ce qui manque à Marrakech pour améliorer encore plus l’expérience du tourisme de luxe et attirer plus de «milliardaires» ?
Une mobilisation plus grande est nécessaire pour améliorer la compétitivité des acteurs dans la création de contenu (vidéo et photo parfaite) afin d’inspirer et créer l’envie avant le séjour. Nous devons être beaucoup plus visibles individuellement et collectivement, car nous sommes à l’ère de l’image et du règne d’Instagram, Google… Nous devons également accompagner l’ensemble des acteurs dans l’amélioration de la qualité de l’expérience client et la gestion de la E-réputation. Ensuite, une mobilisation de moyens plus importants pour augmenter la connectivité aérienne et la promotion de l’ensemble des territoires de la région (montagne, littoral, désert …). Enfin, il faut mettre en place un système d’incitation et des programmes incubateurs pour promouvoir l’entreprenariat dans la création d’activités et d’animation (éco-tourisme, des itinéraires labélisés, des expériences rurales, balnéaires…). Pour conclure, ce secteur est porteur d’innombrables solutions et opportunités qu’il faut saisir pour la croissance économique et l’emploi des jeunes dans notre région.

Marrakech en chiffres
Marrakech en chiffres

 

Lire aussi :  

Tourisme de luxe : une niche à fort potentiel

Les destinations les plus prisées du tourisme de luxe

Les destinations d’avenir du tourisme de luxe

Tourisme de luxe : Les activités les plus appréciées sont parfois les plus simples