SUIVEZ-NOUS

Argent

Change dirham-dollar : La nouvelle méthodologie de BAM détaillée

Bank Al-Maghrib (BAM) a annoncé, lundi, l’adoption à partir du 2 janvier 2024, d’une nouvelle méthodologie de calcul des cours de change de référence du dirham pour mieux refléter les conditions de liquidité sur le marché de change.

Publié le


Mis à jour le

Comment se déroulera alors ce processus de fixation des cours ? Voici les explications de BAM :

La détermination quotidienne des cours de change de référence du dirham s’effectue principalement sur la base des transactions interbancaires réalisées par les banques ayant le statut de teneur de marché.

Ces cours servent à la réévaluation des avoirs et engagements libellés en devises, sans être destinés à être utilisés directement ou indirectement comme référence lors des opérations de change.

La détermination des cours de change de référence du dirham s’effectue selon deux méthodes, à savoir :

1. Calcul sur la base des transactions interbancaires :

a. Cours de référence dollar/dirham (USD/MAD): Calculé si le volume global de la séance est supérieur ou égal à 12 millions de dollars, le nombre de transactions traitées est supérieur ou égal à 6, et si le nombre des teneurs de marché ayant traité est supérieur ou égal à 6.

Le cours de référence USD/MAD est égal à la moyenne, pondérée par les volumes, des cours de change des transactions USD/MAD traitées en “streaming” entre les teneurs de marché, dans le cadre de leurs engagements de cotation réciproques, sur la plateforme électronique de négociation de 8h30 à 15h30.

b. Cours de référence du dirham contre les autres devises : Calculés en récupérant les cours croisés contre USD des autres devises cotées par BAM au moment de l’exécution de chacune des transactions interbancaires USD/MAD.

Un cours croisé moyen, pondéré par les volumes, est ensuite calculé pour chaque devise, déterminant ainsi le cours de référence du dirham contre chaque devise sur la base du cours de référence USD/MAD et du cours croisé moyen contre USD.

2. Calcul sur la base des cotations fermes interbancaires :

a. Cours de référence USD/MAD: En cas de non-respect des conditions pour le calcul basé sur les transactions interbancaires, le cours de référence USD/MAD est calculé sur la base des cotations fermes interbancaires des teneurs de marché.

Une observation toutes les 5 minutes entre 8h30 et 15h30 permet de déterminer un cours moyen, déterminé à partir des cours acheteurs et vendeurs médians. Le cours de référence USD/MAD est ensuite obtenu en faisant la moyenne des cours moyens observés.

b. Cours de référence du dirham contre les autres devises : Calculés en observant toutes les 5 minutes, entre 8h30 et 15h30, les cours croisés moyens contre USD des autres devises cotées par BAM à l’exception des devises de l’UMA. Un cours croisé moyen est ensuite calculé pour chaque devise, représentant la moyenne des cours observés.

La détermination finale du cours de référence du dirham par rapport à chaque devise se fait en utilisant le cours de référence USD/MAD et le cours croisé moyen contre USD.

Les cours de change de référence du dirham sont rendus publics quotidiennement à 16h15 sur le site web de BAM, ainsi que sur les pages dédiées des agences d’information financière Bloomberg et LSEG.

Dans des circonstances exceptionnelles, BAM se réserve le droit de modifier un cours de référence dans la même journée, procédant alors à une nouvelle publication.

La Banque centrale peut suspendre le processus de fixation des cours de change de référence en cas d’événement majeur impactant la structure du marché ou la qualité des données. Une solution alternative crédible est alors recherchée, et le public est informé de toute suspension.

Dans ces conditions, BAM continue à analyser le marché de change et la disponibilité des données afin de déterminer s’il est nécessaire de rétablir le cours de change de référence concerné.

Bank Al-Maghrib réévalue périodiquement sa méthodologie de fixation des cours de change de référence du dirham et informe le public de toute modification éventuelle.