SUIVEZ-NOUS

Affaires

Transport et logistique: les patrons anticipent une hausse de l’activité

Les activités liées aux secteurs du transport et de la logistique devraient connaître une hausse pour le reste de l’année selon une enquête de conjoncture réalisée par le HCP. D’autres secteurs sont concernés.

Publié le

Les anticipations des chefs d’entreprises du secteur des services marchands non financiers (SMNF), pour le 2è trimestre 2024, révèlent une augmentation de l’activité globale pour 45% d’entre eux et une baisse pour 15%, selon le HCP.

Ces anticipations seraient dues, d’une part, à la hausse de l’activité prévue dans les branches des “Transports Aériens”, des “Transports terrestres et transport par conduites” et de l’”Entreposage et services auxiliaires des transports” et, d’autres part, à la baisse de l’activité prévue dans les “Activités de poste et de courrier” et des “Activités immobilières”, explique le HCP dans sa note d’information sur les enquêtes trimestrielles de conjoncture réalisées auprès des entreprises opérant dans les secteurs des SMNF et du commerce de gros.

D’après la même source, 53% des chefs d’entreprises de ce secteur prévoient une stabilité de la demande et 29% une augmentation des effectifs employés.

Au 1er trimestre 2024, l’activité des services marchands non financiers aurait connu une baisse selon 52% des patrons et une hausse selon 29%.

Cette évolution aurait été le résultat, d’une part, de la baisse des activités au niveau des branches des “Télécommunications”, des “Transports Aériens” et des “Activités de location et location-bail” et, d’autre part, de l’augmentation d’activité enregistrée au niveau des branches de l’”Hébergement et restauration”, des “Transports terrestres et transport par conduites” et de l’”Entreposage et services auxiliaires des transports”.

Le taux d’utilisation des capacités de prestation (TUC) du secteur se serait établi à 68%, alors que les carnets de commande du secteur se seraient situés à un niveau normal par 73% des patrons.

Parallèlement, le HCP relève que l’emploi aurait connu une augmentation selon 35% des chefs d’entreprises, et une diminution selon 18%.