SUIVEZ-NOUS

Niches

Rabat: La première édition du Morocco Gaming Expo ouvre ses portes

Morocco Gaming Expo a pour objectif la promotion de l’industrie des jeux vidéo au Maroc, notamment à travers la Rabat Gaming City. Cette cité aspire à devenir une source d’emplois de qualité, un centre de créativité culturelle et sociale dans la capitale, ainsi que l’un des principaux pôles du secteur des jeux vidéo en Afrique et dans la région MENA.

Publié le


Mis à jour le

La première édition du Morocco Gaming Expo  s’est ouverte ce vendredi 24 mai à Rabat, dans la perspective de promouvoir l’industrie nationale du gaming (jeux vidéo) et de présenter ses diverses composantes techniques, artistiques, créatives, éducatives et financières.

Dans une allocution de circonstance, Mehdi Bensaid, ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, a souligné que cette première édition reflète l’importance qu’accorde le Maroc au gaming et aux Industries Culturelles et Créatives (ICC) comme secteur économique clé, sa matière première étant “la culture, l’imagination, la créativité et la jeunesse marocaine”.

Soulignant la volonté de “passer d’une logique de consommation passive à une logique de production”, le ministre a détaillé la stratégie du ministère pour promouvoir ce secteur sur la base de quatre axes, à savoir “la formation et l’attraction des talents”, “le soutien aux entreprises locales et internationales”, “la création d’infrastructures et de clusters d’innovation” et “la promotion de la marque marocaine”.

Le ministre et les autres personnalités présentes lors de la cérémonie d’ouverture ont eu l’occasion d’explorer les différents halls du salon qui accueille plusieurs figures internationales de renom du secteur de l’industrie du gaming, provenant de 16 pays différents, ainsi que des exposants issus d’institutions publiques et privées, d’institutions financières, tous réunis pour promouvoir et développer l’industrie des jeux vidéo au Maroc.

Morocco Gaming Expo a pour objectif la promotion de cette industrie des jeux vidéo au Maroc, notamment à travers la Rabat Gaming City. Cette cité aspire à devenir une source d’emplois de qualité, un centre de créativité culturelle et sociale dans la capitale, ainsi que l’un des principaux pôles du secteur des jeux vidéo en Afrique et dans la région MENA.

Invité d’honneur du salon, Takaya Imamura, ancien concepteur artistique du géant Nintendo, s’est dit convaincu que le Morocco Gaming Expo aura des répercussions considérables à l’international et au niveau local pour le développement de cette industrie.

A ses yeux, le développement du jeu vidéo en Afrique exige que les développeurs de tous les pays africains laissent libre cours à leur imagination, ce qui permettra l’émergence de nombreuses bonnes idées.

L’événement constitue une plateforme pour les entreprises et startups marocaines, leur offrant l’opportunité de rencontrer des acteurs internationaux de l’industrie du jeu et d’établir des partenariats à l’échelle nationale et internationale. Il s’agit également d’une occasion pour les jeunes entrepreneurs passionnés de renforcer les liens entre les différents acteurs de la chaîne de valeur de cette industrie, tout en promouvant les initiatives de création d’entreprises dans ce secteur.

L’exposition comprend des séminaires, des tables rondes et des sessions de formation animées par des experts de haut niveau. Les thèmes abordés incluent “Rabat Gaming City”, “L’industrie du jeu vidéo – Tendances et perspectives”, “Les jeux vidéo dans l’industrie du divertissement : un nouveau paradigme” ou encore “Construire un écosystème du jeu vidéo : Clés de succès”.

Parmi les autres sujets traités figurent “La musique dans les jeux vidéo”, “Les sports électroniques dans la région MENA – Perspectives”, “Incubation de l’industrie indépendante des jeux électroniques – Favoriser la croissance au Maroc”, “Éducation – Formation dans l’industrie du jeu”, ainsi que “L’intelligence artificielle et les jeux vidéo”.