SUIVEZ-NOUS

Entreprises

L’ancienne ministre Elisabeth Moreno et Siham Imani rejoignent Laprophan

Le conseil d’administration du groupe, réuni sous la présidence de Farid Bennis, a décidé de présenter la nomination de deux administratrices indépendantes.

Publié le


Mis à jour le

D’origine cap-verdienne, Elisabeth Moreno, qui vient d’être nommée au conseil d’administration du groupe pharmaceutique marocain, a récemment occupé la fonction de ministre en charge de l’Égalité homme femme, de la diversité et de l’égalité des chances au sein du gouvernement français, selon un communiqué du groupe.

Issue du monde de l’entreprise, elle a occupé les fonctions de vice-présidente du groupe Hewlett-Packard en charge de l’Afrique et Managing directeur de Lenovo, toujours dans le secteur informatique, en France.

Siham Imani est, pour sa part, Executive vice-president, Corporate Strategy and Business Development des laboratoires Servier et siège au conseil d’administration de Ascendis Pharma. Diplômée de l’École Polytechnique de Paris et de l’université de Stanford aux États-Unis, elle fut également vice-présidente de IPSEN et directrice des projets stratégiques des laboratoires Pierre Fabre.

La nomination de ces deux compétences reconnues viendra ainsi conforter la gouvernance du groupe pharmaceutique, soutient-on.

Elisabeth Moreno se dit fière de pouvoir apporter son expérience au sein du conseil d’administration de l’entreprise marocaine. “La fibre sociale fait partie de l’ADN de cette entreprise familiale et je suis enthousiaste de pouvoir contribuer à leur politique RSE. Je partage également avec Farid Bennis et ses équipes une forte ambition panafricaine et une vision d’une santé accessible pour les populations du continent”, annonce-t-elle.

Pour sa part, Siham Imani se déclare convaincue par le projet industriel du groupe et la crédibilité scientifique de ses dirigeants. “Je suis heureuse de pouvoir apporter une valeur ajoutée au sein de la nouvelle gouvernance de Laprophan et contribuer ainsi au développement de l’industrie pharmaceutique de mon pays, le Maroc”, se réjouit-elle.