SUIVEZ-NOUS

Territoires

Tourisme : Rabat-Salé-Kénitra a son contrat d’application

La région ambitionne de se positionner comme une destination touristique incontournable, avec Rabat City of Light comme signature. Le contrat signé trace les contours et les leviers pour renforcer son attractivité. Précisions.

Publié le

Paraphé dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route 2023-2026 du tourisme au niveau régional, le contrat d’application régional pour la région Rabat-Salé-Kénitra dessine les contours de ce que devra être la destination, ainsi que les leviers du développement du secteur.

Selon un communiqué du département du tourisme, le contrat en question positionne la région sur quatre filières thématiques importantes destinées aux touristes tant marocains qu’étrangers, à savoir des filières “Tourisme d’affaires”, “Circuits culturels”, “Tourisme interne : bord de mer” et “Tourisme interne : nature et découverte”, précise le communiqué.

Pour valoriser cette offre et accélérer le développement touristique de la région, ce contrat prévoit 13 projets structurants devant permettre la mise en valeur des sites touristiques, le renforcement des offres d’hébergement et d’animation, ainsi que la mise en œuvre d’un plan ambitieux qui vise à renforcer la promotion et l’offre aérienne dédiées à la région.

Déclinaisons

Parmi les projets qui viendront enrichir l’expérience des touristes, on note la création de centres d’interprétation du patrimoine culturel à Rabat et Salé, la valorisation de la Kasbah des Oudayas, la mise en place de bus touristiques à Rabat pour faciliter la création de circuits thématiques, la création de nombreuses animations culturelles, notamment autour de la thématique “Rabat City of Light”, ainsi que le lancement de plusieurs festivals. Alors que le produit balnéaire sera marqué par la mise en valeur touristique de plusieurs plages de la région, parmi lesquelles celle de Moulay Bousselham, note le ministère.

La région bénéficiera également du programme national de formation en collaboration avec l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) et la Confédération nationale du tourisme (CNT), ainsi que du programme “Go Siyaha”. Ces initiatives visent à renforcer les compétences du capital humain, élever les standards de qualité des services et soutenir les entreprises du secteur pour accroître leur compétitivité.

Par ailleurs, une convention spécifique a été conclue pour la création du Parc d’Exposition de Rabat, une structure de premier plan pour accueillir des événements d’envergure. Ce projet devrait accélérer le développement de la filière MICE ainsi que de la filière Culture. En effet, arrimé aux projets iconiques de la région tels que la Tour Mohammed VI, Le Grand Théâtre, La Corniche et l’aménagement de la Vallée du Bouregreg, le Parc d’Exposition viendra renforcer l’attrait de la ville de Rabat pour les événements nationaux et internationaux et compléter l’offre de la région en matière d’infrastructures.

Il est à noté que ledit contrat a été signé entre le ministère du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie Sociale et Solidaire, la Wilaya de la Région Rabat-Salé-Kénitra, le Conseil de la région Rabat-Salé-Kénitra, la Société marocaine d’ingénierie touristique (SMIT) et l’Office national marocain du tourisme (ONMT), indique la même source.