SUIVEZ-NOUS

Pouvoirs

Frappes aériennes américaines contre des milices “soutenues par l’Iran” en Irak

Les frappes ont visé trois installations utilisées par le groupe Kataib Hezbollah, soutenu par l’Iran, et d’autres groupes affiliés à Téhéran en Irak.

Publié le


Mis à jour le

Les États-Unis ont mené mardi des frappes aériennes en Irak ciblant des installations utilisées par des milices “soutenues par l’Iran” dans le pays, à la suite de plusieurs attaques contre les forces américaines, a annoncé le secrétaire à la Défense Lloyd Austin dans un communiqué.

Les frappes ont visé trois installations utilisées par le groupe Kataib Hezbollah, soutenu par l’Iran, et d’autres groupes affiliés à Téhéran en Irak, a souligné le responsable américain.

Austin a déclaré dans le communiqué que les frappes “sont une réponse directe à une série d’attaques croissantes contre les soldats des États-Unis et de la coalition en Irak et en Syrie” menées par des milices soutenues par l’Iran.

Le Commandement central américain a également publié mardi un communiqué affirmant que les forces américaines “ont mené des frappes aériennes unilatérales” ciblant “le quartier général des Kataib Hezbollah”.

Ces frappes surviennent quelques jours seulement après que des membres du personnel militaire américain de la base aérienne d’Al-Asad en Irak ont été blessés dans une attaque menée avec des missiles balistiques et des roquettes contre la base.

Les forces américaines en Irak et en Syrie ont été attaquées au moins 151 fois depuis le 17 octobre, selon un responsable américain.