Une formation diplômante à  mon à¢ge ?

J’ai 51 ans, et dernièrement mon supérieur (le DG de la boîte) m’a proposé de suivre une formation diplômante qui nécessite de fréquents séjours à  l’étranger. Et je me demande vraiment s’il ne prépare pas pour moi une voie de garage, car malgré le fait qu’il a à  peu près le même à¢ge que moi, il s’intéresse beaucoup plus aux jeunes trentenaires qu’à  ces vieux de la vieille dont je fais partie… Aussi, je me dis que cette formation sera le prétexte idéale pour m’éloigner «en douceur» de mes responsabilités et mettre à  ma place un de ces jeunes soi-disant dynamiques et «ouverts au changement».

Lorsqu’une entreprise propose une formation diplômante à un de ses collaborateurs, il est bien rare que cela soit dans une optique de «voie de garage» comme vous dites, et ce, à moins d’un machiavélisme certain.
Aussi, évitez de tomber dans la paranoïa aiguë, et dédiez plutôt vos neurones à une activité plus productive comme de vous renseigner sur cette formation et sur ce qu’elle pourrait vous apporter. Et si votre doute persiste, alors adressez-vous directement à votre supérieur et demandez lui les raisons qui l’ont poussé à vous proposer cette formation. Faites-le sans agressivité bien sûr. Vous serez sans doute étonné d’apprendre que ses motivations sont tout autres !

Amertume quand tu nous tiens

Vous semblez avoir beaucoup d’amertume vis à vis de votre supérieur. A raison ? A tort ? Peu importe, car cette amertume ne peut que conforter votre supérieur dans ses convictions. Mais vous êtes-vous déjà demander si cette amertume n’était pas adressée à VOUS MEME ? Etes-vous fier de ce que vous avez réalisé ces dernières années ? Avez-vous poussé votre zone de confort ? Vous êtes-vous ouvert au monde qui vous entoure ? Etes-vous satisfait de vos résultats?
Vous évoquez ces «jeunes envahisseurs», mais il me semble tout à fait normal qu’une entreprise recrute, et d’ailleurs, vous même deviez avoir le même âge lorsque vous avez commencé votre carrière au sein de cette entreprise.
Le jeune, comme «l’ancien» ne sont pas fatalement dédiés à être des ennemis, c’est une croyance qui n’a pas de fondement réel. Loin de nous les idées préconçues, car elles ne produisent en général que des conflits absurdes. Alors appliquez le principe n° 18 de Dale Carnegie : «Soyez réceptif aux idées et aux désirs des autres», et vous vous rendrez compte que nous pouvons aussi avoir le meilleur de l’autre !

Gérez votre temps, 14 ans encore !

Une chose est certaine, vous allez devoir «bétonner» votre organisation ! En effet, en étant éloigné régulièrement de votre bureau, vous devrez notamment revoir votre mode de délégation, mais aussi, de suivi d’équipe et de gestion de votre temps. Ainsi, ce qui est arrivé à cette personne : «En acceptant cette formation, je ne me rendais pas compte de la tornade qu’elle allait impliquer sur mon organisation. J’étais happé par les déplacements, les “devoirs” à rendre et il fallait que tout tourne malgré tout. Alors, j’ai dû, bien malgré moi, revoir mon mode de gestion d’équipe mais aussi d’organisation et de gestion du temps. J’ai donc notamment réduit le nombre de réunions, groupé mes déplacements, tenu un agenda d’une main de fer et responsabiliser encore plus mon équipe».
Vous avez 51 ans, et il est de plus en plus probable que nous prendrons notre retraite à l’âge de 65 ans. Alors il vous reste encore 14 ANNEES dans la vie active ! C’est à vous de décider ce que vous voulez en faire : des années de regrets, de routine, et de rancœur qui ne feront que creuser le vide autour de vous, ou des années de consolidation, d’affirmation, et de grande expertise mise au service de tous.
Personne ne peut le décider pour vous, c’est donc à vous de voir quelle vie vous souhaitez vivre.