Les DRH face aux nouveaux enjeux de la période post-crise

• Face à la pandémie, les entreprises ont dû déployer tout un arsenal de mesures.
• Leur rôle est amené à évoluer dans l’avenir.

Mesures sanitaires renforcées, distanciation sociale, télétravail, réintégration progressive des équipes… Face à la pandémie, les entreprises ont dû déployer une panoplie de mesures.
Une expérience inédite pour beaucoup de DRH de la place qui ont été au 1er plan et sur tous les fronts. Prendre des décisions rapides, s’assurer de la santé mentale et physique des salariés, être sur le terrain et se rendre disponible pour répondre aux interrogations des salariés, organiser le télétravail…
Pour les DRH que nous avons sollicités, les enseignements sont à plusieurs niveaux. A commencer par adopter une nouvelle façon de travailler, le télétravail. Bien qu’il soit imposé par la crise du Covid-19, le télétravail n’a eu que des effets positifs et les salariés ont su gérer la situation.
Selon Hicham Zouanat, executif DRH & corporate affairs du Groupe NABC – Président de la commission sociale de la CGEM, le DRH aura dans l’avenir un rôle bien plus important dans cette perspective, celui du Digital Transformer. «Le DRH doit être en première ligne pour faire une révolution interne pour passer en mode de Workflow et offrir l’ensemble de ses services via le télétravail».
Ilham Mouhriz, DRH du groupe Sitel, rappelle pour sa part que la crise actuelle a fait appel à l’agilité des équipes RH pour gérer à la fois des aspects liés à la santé au travail, au social et à la communication de crise…

Un rôle de mobilisateur dans l’avenir

Le DRH post-crise sera amené à faire preuve de plus de créativité tout en mettant en place de nouvelles pratiques de communication et de collaboration en cohérence avec le télétravail et adopter un nouveau modèle d’organisation qui rendra le travail des RH encore plus central et plus stratégique dans les organisations.
Autre enseignement, la dimension sociale prendra plus d’importance à l’avenir pour les DRH. Certes, les outils de visio-conférence ne remplacent pas la dimension sociale, et on aura toujours besoin de l’humain. Selon Hicham Zouanat, le DRH aura un rôle de négociateur social mobilisateur. Car face aux pressions pour la maîtrise des coûts salariaux et face aux risques des plans sociaux que plusieurs entreprises seront amenées à vivre, les DRH doivent in fine mettre le dialogue social au cœur de leurs préoccupations.

 

A Lire aussi :

Ilham Mouhriz : «La prise de décision RH n’était pas du tout un exercice facile avec cette crise»

Zakia Hajjaji : Le DRH aura pour tâche de repenser les modes d’organisation du travail et d’efficience opérationnelle

Hicham Zouanat : «De nouveaux rôles vont rythmer la vie des DRH après cette crise»