Je n’en peux plus de tout ce stress !

Là , je crois que j’ai atteint le summum du stress ! Entre la crise qui fait des ravages dans mon business et qui me demande de faire trois fois plus de travail pour deux fois moins de résultats, mes équipes qui commencent à  s’essouffler, ma vie privée que j’ai mis de côté et mes insomnies, mon stress a atteint un niveau ultime et je sens bien qu’il va falloir que je me ressaisisse sinon….je vais tout envoyer balader !

Oups ! Vous semblez effectivement avoir atteint un degré de stress…stressant ! ça ne sera peut être pas d’un grand réconfort pour vous, mais sachez que vous n’êtes certainement pas le seul dans ce cas, surtout en ce moment ! Maintenant, c’est dans les tempêtes que nous pouvons réellement mettre à l’épreuve nos forces !

Cette bête étrange….

Il s’installe doucement, au début, nous le remarquons à peine, il prend la forme d’une certaine nervosité face à de petites contrariétés, d’une petite anxiété le matin au réveil et puis, au fur et à mesure, nous ne sommes plus les seuls à le remarquer : notre entourage aussi ! Si rien n’est fait à ce niveau, la machine peut s’emballer encore plus, et sans vouloir…vous stresser encore plus, nous mener au burn out.
Alors, il est temps de réagir !
Ensuite, vous devrez sans doute revoir votre mode d’organisation et de délégation. Si vous vous étourdissez d’un trop grand nombre de tâches, vous ne ferez rien de bien et augmenterez votre fébrilité.
Enfin, sachez raison gardée, et évitez de tomber dans le «y a qu’à moi que ça arrive» ou le «je pensais qu’on avait touché le fond, mais non, je m’étais trompé». Ce type de réflexion ne vous servira à rien si ce n’est à vous enfoncer. Alors soyez mesuré dans vos jugements et pensez -de temps en temps- à appuyer sur la touche pause de la machine à «gamberger».

Fixez-vous des objectifs à court terme

En période de crise, il est très difficile de faire des projections sur le long terme. D’abord parce que la situation est très fluctuante et ensuite parce que nous devons plutôt rassembler toutes nos énergies à assurer aujourd’hui et demain….si possible !
De plus, vu l’énergie que vous devrez déployer, il est préférable d’éviter les essoufflements inutiles. Alors, fixez-vous des objectifs précis à court terme : commandes, recouvrement, rendez-vous clients par exemple. Et restez focus sur ces objectifs et uniquement sur eux ! Ne vous dispersez pas. Vous verrez qu’en procédant de la sorte vous serez encore plus efficace et vos équipes ne seront pas perdues dans une vingtaine de plans d’actions inutiles mais seulement sur 2 ou 3 jalons précis et facilement compréhensibles. Vous allez ainsi vous concentrer sur votre champ d’action : premier principe pour combattre le stress, car nous commençons notre rencontre avec le stress lorsque nous ressentons une perte de contrôle sur une situation, reprenez le volant et programmez une destination SMART !

Petits plaisirs de la vie

Je sais que cela va vous paraître «naïf» de parler des «petits plaisirs de la vie» dans ce monde de business, de concurrence où nous n’avons pas d’autres choix que de faire plus, mieux, plus vite avec moins, d’être dur, intransigeant et ferme. Mais savoir s’arrêter un petit moment pour réaliser que ce déjeuner avec un ami a été agréable (et non une perte de temps sur votre agenda surchargé), que cette balade en famille dans la forêt était finalement préférable à rester scotché devant la TV à ressasser… C’est indispensable en période de tempête !

Vous devrez donc réapprendre à mieux équilibrer votre temps entre travail et vie privée, passer du temps POUR vous et avec vos proches n’est certainement pas UNE PERTE DE TEMPS. Bien au contraire, vous verrez qu’après un VRAI week-end par exemple en famille, vous reprendrez le lundi matin avec l’esprit plus clair et une belle énergie. Sachez reconnaître ces petits plaisirs, appréciez-les, parce que la vie n’est pas seulement faite de GRANDES réalisations entraînant l’immense bonheur mais aussi et surtout de ces petits moments pour peu que nous prenions la peine de les fabriquer et surtout de les reconnaître !