Je n’aime plus mon métier

J’ai mené mes études sans véritable passion, réussissant concours sur concours sans trop comprendre où cela allait me mener, encouragé par la famille trop contente et rassurée de me voir engager dans une voie «sûre». Je suis devenu un «cadre dans la finance» : un peu par hasard et sans beaucoup de conviction. Au début, j’étais très heureux en me voyant déjà  installé dans ce métier. Mais ces derniers temps je m’ennuie de plus en plus, et surtout que le métier des Ressources humaines me passionne de plus en plus.
Je me demande si je dois envisager une reconversion ou rester dans mon métier.
Que me conseillez-vous ?
k.u.
rabat

Félicitations ! Vous avez encore l’énergie et la capacité de remise en question qui sont si rares de nos jours. Vous êtes prêt à envisager la possibilité de remettre en question une situation en totale zone de confort pour aller dans de nouvelles contrées.

Les 4 facteurs clés du succès
Lorsque nous nous sommes intéressés aux personnes qui avaient réussi leurs vies professionnelles, nous avons pu dégager de ces échanges 4 dénominateurs que partageaient toutes ces personnes. D’abord la vision. Les personnes concernées avaient été capables de décliner la vision de ce qu’elles souhaitaient atteindre. Cette vision était claire, détaillée et déterminée dans le temps : on pouvait presque vivre cette vision lorsqu’elles la décrivaient. Ensuite, l’état des lieux. Ces personnes avaient analysé la situation actuelle le plus objectivement possible : quels sont mes atouts ? Quels sont mes axes de vigilance ? En quoi le fait de les connaître pourra m’aider à atteindre ma vision ? Puis vient le plan d’action.Tout le contraire de «rêver sa vie», à savoir mettre en place un plan d’action précis pour vous aider à passer d’aujourd’hui à demain. Et, enfin, il y a la discipline (n’avons-nous jamais zappé, l’œil morne devant la TV, jusqu’à très tard dans la nuit alors qu’une réunion importante était prévue le lendemain matin ?).

La mariée est toujours très belle
Alors à vous d’appliquer ces 4 étapes : quelle est votre vision ? Votre plan d’action ? Que voulez-vous atteindre ? Comment comptez-vous le faire ? En d’autres termes, quelles sont vos réelles motivations ? Les justifiez-vous par le déni de votre métier actuel : «Je ne veux plus avoir à passer mes journées devant de longues suites de chiffres». «Je ne veux plus avoir à me battre pour expliquer à un confrère qu’il ne peut pas tout faire avec un budget». Si c’est le cas, cela veut dire que vous n’avez pas encore assez mûri votre réflexion. Vu de loin, un métier peut toujours paraître parfait et facile d’accès ! Mais vu de près, les détails sont plus apparents. Aussi, à vous de multiplier les échanges avec des personnes qui exercent ce type de fonction pour mieux comprendre de quoi il s’agit.

Réussir dans la vie ou réussir sa vie ?
Assistez à un maximum de conférences, rencontrez des personnes qui ont vécu la même aventure, demandez à être plus impliqué dans les projets RH au sein de votre entreprise, participez à des formations. Vous pourriez également animer des séances de formation, mettant en valeur à la fois votre parcours académique tout en exerçant un métier au cœur des RH.
Une reconversion telle que vous l’envisagez peut remettre en question certaines choses comme votre statut social, le regard que portera votre entourage à votre égard, la lecture de la situation par vos proches, bref, un grand changement en perspective…
Toute la question sera de savoir si vous voulez réussir dans la vie ou réussir votre vie ? Le choix est entre vos mains, c’est aussi cela être adulte : prendre des décisions en les arbitrant par des données précises mais, in fine, avoir la liberté de choisir.
A vous de jouer !