Histoire d’amour au bureau

C’est un sujet un peu délicat, je m’en rends bien compte. Mais c’est MA réalité aujourd’hui ! J’ai dans mon équipe deux personnes qui semblent bien avoir des rapports plus intimes que professionnels. Ils ne souhaitent pas apparemment que cela se sache mais c’est tellement évident que c’est un «secret de Polichinelle». Cela ne me toucherait pas si cette relation n’impactait pas le travail. En effet, ils ont de très longues pauses-déjeuners, sans parler des «apartés» nombreux dans la journée et cela commence à  se faire ressentir sur leurs résultats sans parler des commentaires qu’ils provoquent au sein de l’entreprise !

C’est effectivement une situation délicate, mais c’est une nouvelle preuve que «l’écosystème» d’une entreprise est beaucoup plus complexe qu’on ne se l’imagine ! Près d’un tiers des rencontres amoureuses ont lieu dans le contexte professionnel, aussi, ne vous étonnez pas tant que ça de cette situation : vous êtes simplement dans les normes des statistiques !

Qui est avec qui ?

En effet, le problème se pose de manière accrue lorsque la relation a lieu entre deux personnes de niveaux hiérarchiques différents et le pire entre un(e) subordonné(e) et son/sa supérieure hiérarchique direct, et il se corse lorsqu’il est fait démonstration flagrante de favoritisme en faveur de son partenaire/collaborateur…
Il s’agit donc pour le «couple» concerné d’être très vigilant sur ce point et d’éviter de donner raison aux commérages, une conduite exemplaire est donc attendue : à vous d’alerter l’un et l’autre s’ils se trouvent dans ce cas.

Rester focus

Tant que cela ne touche pas l’intégrité du travail accompli, une relation «amoureuse» n’est pas vraiment un problème au travail. De plus, l’un des principaux reproches faits à un manager est l’injustice et surtout son incapacité à trancher et dire les choses clairement !
Aussi, ne faut-il pas mélanger compréhension et «laisser aller». Si les retards répétés de retour de pauses déjeuners et les pauses à rallonges ne font pas partie de la culture de votre équipe, eh bien vous devez impérativement faire savoir votre mécontentement.
Alors, mettez le holà à ce «relâchement», en faisant cela vous leur rendrez un fier service puisqu’ils ne feront plus l’objet de commérages en tous genres et pourront vivre leur relation en toute tranquillité… à l’extérieur du bureau !

Rupture ou mariage ?

Gérer c’est prévoir, et si possible, prévoir le pire (le meilleur nécessitant rarement de plans B ou C…) alors, envisagez la rupture ! En effet, il n’est malheureusement pas rare de voire une dame éconduite accuser de harcèlement sexuel son «ex», ce qui pourrait être pour le moins fâcheux pour l’image de marque de votre entreprise ! Aussi, soyez vigilant sur cet aspect et anticipez certaines choses si vous le pouvez…
Mais il peut aussi être question de mariage, et là, ce sera à vous de gérer de concert avec le nouveau couple ce nouveau statut. Parfois, un changement de poste est à envisager, voire le départ de l’un des membres du couple. Mais la situation à ce moment-là est beaucoup plus joyeuse et apaisée, et nulle doute que vous trouverez le consensus idéal pour les jeunes mariés !

A vous de jouer.