SUIVEZ-NOUS

Société

Un professeur marocain désigné “éminent conférencier” à l’Université de New York

Le professeur marocain Anasse Bari a été désigné “éminent conférencier” à l’Université de New York (NYU) pour inspirer la promotion des lauréats de ce prestigieux établissement au titre de l’année 2023.

Publié le


Mis à jour le

M. Bari, qui enseigne l’informatique et l’analyse prédictive à la même université depuis 2015, a exprimé, à cette occasion, sa fierté de se voir octroyer ce rôle lors de la cérémonie de remise de diplômes qui a eu lieu mardi, en présence de plus de 5 000 invités.

Cette distinction peut servir de source d’inspiration pour les étudiants et les lauréats des universités marocaines, a déclaré à la presse ce professeur titulaire d’un PhD en sciences informatiques de l’université de George Washington. Il s’agit aussi, selon lui, d’une reconnaissance des valeurs dont il s’est imprégné dans son pays natal, le Maroc.

Dans son intervention lors de cette cérémonie, ce professeur, qui dirige le laboratoire des analyses prédictives et de l’intelligence artificielle (IA) à l’Université de New York, a abordé l’essor que connaît l’IA, tout en démontrant comment cette nouvelle technologie peut être bénéfique pour les nouveaux lauréats.

Il a, dans ce cadre, expliqué que l’IA “sert d’extension de l’intelligence humaine et non pas un remplacement”, invitant les lauréats à contribuer à la création d’outils d’intelligence artificielle qui soient “ouverts, fiables, responsables et équitables”. Pour lui, l’IA créera des opportunités pour ceux qui ont des compétences comme la pensée analytique et la créativité.

Modérée par la professeure Wendy Suzuki, experte mondiale en neurosciences, la cérémonie s’est déroulée dans le prestigieux Radio City Music Hall de New York.

En coordination avec son équipe de travail composée de docteurs et d’experts, M. Bari avait mis au point un outil d’intelligence artificielle qui permet de traquer les Fake News autour des vaccins anti-Covid-19 et de faire face à la réticence vaccinale.

“Vaccine Hesitancy Analytics Tool” (Outil d’analyse de l’hésitation à la vaccination), ce nouveau mécanisme dont l’étude a été publiée dans le prestigieux magazine “Clinical Infectious Diseases” de l’Infection Diseases Society of America, a été conçu pour aider les décideurs et les gouvernements à mener des campagnes ciblées pour lutter contre la désinformation et l’hésitation vaccinale.