Un coup de pouce pour les inventeurs marocains

L’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle a lancé, en collaboration avec l’OMPIC, le programme Pro-Bono qui vise à assister les inventeurs marocains en matière de dépôt de brevets, notamment au niveau international, à travers des partenariats ciblés avec des cabinets mandataires reconnus à l’échelle mondiale. La décision a été annoncée en marge du séminaire national sur l’innovation et le brevet, par le directeur par intérim à la Division du droit des brevets au sein de l’OMPI, Marco Aleman, qui a assuré que le Maroc fait partie des 3 pays bénéficiaires, avec la Colombie et les Philippines. Une décision qui tombe à pic, puisque le classement Global Innovation Index n’a pas été très favorable au Maroc. Ce dernier, qui passe en revue 141 économies sur la base de 79 indicateurs, a classé le Royaume à la 93e place selon l’indicateur de la collaboration université / entreprise, 95e  place en termes des familles de brevets d’invention par habitant et par PIB et 101e place pour les redevances de la commercialisation de la propriété intellectuelle. Pour le directeur général de l’OMPIC, Adil El Maliki, l’office ambitionne, à travers le programme «Probono», d’accompagner et de protéger les start-up, les petites et moyennes entreprises dans de grands marchés nationaux et internationaux (Europe, USA, Asie).