Céréales : 4 millions d’ha emblavés sur une surface cible de 5 millions d’ha

Le ministère de tutelle exhorte les agriculteurs à redoubler leurs efforts jusqu’au 18 décembre. Les efforts déployés au niveau de la mécanisation ont permis d’augmenter la capacité des agriculteurs à gagner du temps sur les opérations de labour.

Une aubaine pour les agriculteurs. Le cumul pluviométrique moyen au niveau national au 7 décembre 2016 s’est établi à 153,2 mm contre 118,2 mm pour une campagne normale, soit une augmentation de 30% par rapport à la moyenne et de 135% par rapport à la campagne précédente. Lors d’une réunion tenue le 8 décembre, le ministre de l’agriculture Aziz Akhannouch a donné ses orientations à tous les services du département afin de renforcer leur présence sur le terrain et d’accompagner les agriculteurs pour la réussite de la campagne agricole dans cette période décisive de démarrage. Les professionnels ont également été appelés à redoubler leurs efforts jusqu’au 18 décembre pour profiter des conditions favorables créées par les dernières pluies et celles attendues.

Les différents participants ont passé en revue l’état de mise en œuvre des mesures définies en début d’année et déployées depuis le lancement officiel de la campagne agricole le 12 octobre. Il s’agit des principaux indicateurs se rapportant à l’approvisionnement des intrants agricoles, à la situation des emblavements et d’installation des cultures d’automne, ainsi que les réalisations du programme se rapportant aux cultures sucrières. Grâce aux différentes mesures prises et à l’engagement des professionnels et des agriculteurs, la situation sur le terrain présente ainsi de bons indicateurs, notamment au niveau de la vente des semences qui a atteint 1,3 million de q sur un disponible de 1,9 million de q.

50 480 ha de canne à sucre emblavés

Les emblavements, quant à eux, continuent à un rythme de plus en soutenu. Les surfaces emblavées s’établissent aujourd’hui à 4 millions d’hectares sur une surface cible de 5 millions d’ha. Pour la betterave à sucre, les superficies semées ont atteint 50 480 ha, soit 93% du programme prévu.

Les efforts déployés au niveau de la mécanisation ont permis d’augmenter la capacité des agriculteurs à rattraper rapidement les opérations de labour.  En effet, la disponibilité des équipements agricoles a permis de passer en l’espace de 10 jours d’une situation de 1,5 million d’hectares labourés à 4 millions d’hectares.

Pour rappel, le département de l’agriculture a clôturé récemment le programme spécial d’atténuation des effets du déficit pluviométrique qui a permis lors de la campagne précédente, une année agricole caractérisée par les conditions les plus difficiles sur les 30 dernières années, de sauvegarder les ressources végétales, de protéger le cheptel et de préparer les bonnes conditions de démarrage de la campagne actuelle. La disponibilité de l’offre du cheptel lors de la période d’Aid Al Adha, où la demande est à son plus haut niveau, a démontré l’efficacité des mesures prises pour la préservation de la qualité et de la santé du cheptel.