Meurtre d’Imlil. peine capitale pour El Joud, Afati et Ouziad

Les trois auteurs du crime ont été condamnés à la peine de mort. Leur proche complice à la perpétuité. Le juge a décidé également que les autres accusés payent une indemnité de 2 millions de DH à la partie civile, à savoir la famille de la victime Norvégienne, Maren Ueland.

Le juge Abdellatif El Amrani a prononcé son jugement, ce jeudi 18 juillet 2019. Les peines prononcées vont de la peine de mort à 5 ans de prison ferme. En effet, les trois principaux acteurs du crime, El Joud, Afati et Ouziad, ont été condamnés à la peine capitale. Khayali, qui avait quitté Imlil avant le crime a été condamné à perpétuité.

Trois accusés ont été condamnés à 30 ans de prison ferme : Noureddine Belabed, Hicham Nazih et Abdelkbir Khmaij. Quatre ont été condamnés à 25 ans de prison ferme : Abdellatif Drouiech, Hamid Ait Hmed, Aqid Zghari et Chaabti Abdelghani. Cinq accusés ont été condamnés à 20 ans : Said Taoufik, Amine Dimal, Abdelaziz Feryat ainsi que l’espagno-suisse, Kevin Zoller.

Ayoub Chellaoui est le seul à avoir été condamné à 18 ans de prison ferme. Bachir Drouich, Rachid El Ouali, Mohamed Chakour, Abdeslam Idrissi ont été condamnés à 15 ans de prison ferme. Mohamed Bousaleh à 12 ans de prison. Nourreddine El Kehili a été condamné à 8 ans de prison ferme et à une amende de 10 000 DH. Said Khayali, cousin d’Abderrahman Khayali, a été condamné à 6 ans de prison ferme. Enfin, Abdellah El Ouafi a été condamné à 5 ans de prison ferme.

Le juge a également décidé de ne pas valider la poursuite de l’Etat, en tant que partie dans l’affaire, au nom du chef du Gouvernement. Il a également décidé à ce que les accusés, à l’exception des 4 principaux, versent une indemnité de 2 millions de DH à la partie civile, de manière solidaire.

Tous les condamnés ont le droit de faire appel, leur a rappelé le juge, dans un délai de 10 jours  à compter de la date des jugements.

Lire aussi :  Meurtre d’imlil. Les derniers mots des accusés avant le jugement