Mes clients ne veulent traiter qu’avec moi !

J’ai d’excellentes relations avec mes clients mais j’avoue que parfois j’aimerais bien que mon équipe prenne le relais. Sauf que mes clients ne veulent traiter qu’avec moi (en fait nous avons établi toujours de très bonnes relations) et connaissent très peu certains membres de mon équipe qui par ailleurs sont très compétents. Du coup, j’ai des journées très longues…et jamais assez de temps pour boucler mes dossiers.

Que me conseillez-vous ?

M.T.- Casablanca

 

Le client doit rester au cœur de toute stratégie, réflexions ou activités d’une entreprise, et vous avez bien raison de cultiver cette proximité de qualité. Mais si elle se fait au détriment d’autres activités et que vous avez des collaborateurs capables de le faire, alors, c’est une opportunité formidable pour vous, vos équipes, vos clients et votre entreprise !

Grâce et à cause de vous

Quand on est manager, on se démène du matin au soir pour que notre mission réussisse. Et, bien entendu, on place en priorité LES CLIENTS, ceux que nous devons convaincre, avec qui nous devons négocier, maintenir le contact, etc. et pendant ce temps, nous n’en avons justement pas pour faire d’autres choses comme réfléchir à la stratégie (c’est-à-dire penser à «demain» plutôt que vivre le présent), analyser les «bugs» pour améliorer la qualité de ce que nous livrons, updater nos compétences et…. faire GRANDIR notre équipe !

Beaucoup de managers pensent que plus ils seront indispensables, plus ils auront un œil (et même deux) sur TOUT ce qui se passe et plus ils seront un «boss» efficace. Et bien non! Certes nous sommes responsables de la qualité des produits/services livrés au client, mais nous sommes aussi (et surtout) responsables que cela soit notre équipe qui en soit la raison !

Aussi, bravo pour avoir réussi à bâtir des relations de confiance avec vos clients, mais méga GIGA BRAVO quand vos collaborateurs feront la même chose !

Faire grandir son équipe pour faire grandir son business

Vous avez chaque jour sur votre compte «temps de travail» un maximum de 10h. À quelles activités dédiez-vous ces heures ? Si vous dépensez plus de 40% de ce temps à des tâches que vos collaborateurs devraient faire car elles sont tout simplement inscrites dans leur fiche de poste, alors vous n’êtes pas en train de cultiver une bonne proximité avec vos clients, vous faites perdre à votre entreprise vos compétences et ce qu’elles pourraient délivrer.

Donc, vous devez apprendre à cultiver votre INDISPENSABILITE! Pour pouvoir dédier votre temps à des activités qui correspondent réellement à votre FICHE de poste et qui permettront d’assurer une progression pérenne à votre département. Et cela vous demandera patience, motivation et une gestion de votre temps optimale! Car, au début, vous devrez :

– Former votre équipe : car il n’est pas question d’envoyer sur le terrain un collaborateur pour qu’il «perde la face» ou échoue, au contraire, vous devez le former pour qu’il obtienne un succès, qu’il soit fier de lui-même et ainsi alimenter sa confiance en lui et son envie de continuer sur cette voie

– Continuer d’assurer la proximité client.

– Et surtout accepter les erreurs inévitables qui seront commises par vos collaborateurs, du moins au début de leur apprentissage et les envisager comme une opportunité de progression.

Vous avez un atout formidable : vous connaissez très bien tous vos clients, aussi, vous saurez quel projet attribuer à quel collaborateur en fonction de son profil, ses compétences et son attitude.

Commencez par présenter ce collaborateur à ce client lors d’une réunion, rappelez que c’est lui qui travaille sur son dossier «en back-office» (et donc qu’il connait parfaitement son contexte), laissez-le parler un maximum lors de cette réunion, ne le contredisez pas (même s’il dit une bêtise) et petit à petit, laissez-le faire son JOB !

Vous verrez que certains de vos collaborateurs vous surprendront par leurs compétences enfin «activées».

Artisan des succès de votre équipe

Une fois que votre équipe aura été formée, que les premiers contacts clients auront été établis, vos clients comprendront qu’il sera bien plus pratique pour eux de contacter directement le chef de projet que vous.

Mais cela ne veut pas dire que vous allez disparaître de leur «map» ! Vous maintiendrez le contact, toujours en valorisant le travail fait par votre équipe, en ne vous désolidarisant jamais d’eux (surtout en cas d’erreur), et surtout, en les laissant leur présenter LA bonne idée, LE bon résultat (et non VOUS). Ainsi, vous aurez fait votre job de manager : faire grandir votre équipe et, enfin, vous dédiez à vos activités (comme décrocher de nouveaux deals) !

Et vous aurez accepté d’être l’artisan dans l’OMBRE du succès de votre équipe et pourrez donner un bon coup d’accélérateur à votre croissance.

Lee Iacocca, considéré comme l’un des plus grands dirigeants de l’histoire automobile, en, notamment, relançant Ford avec la fameuse Mustang (et ce en créant un comité de réflexion avec son équipe), disait : La vitesse du patron est celle de l’équipe !

A vous de jouer !