Recruter devient bien difficile aujourd’hui !

Nous avons de plus en plus de mal à recruter, les candidats sont très sollicités et ont des exigences auxquelles nous ne pouvons pas donner suite… Des candidats qui ne se présentent même pas à l’entretien ou au travail, alors que le recrutement a été acté ! Que me conseillez-vous ? V.Y.- Casablanca.

Le rapport de force entre entreprises et candidats s’est inversé et nécessite une profonde remise en question de la part des recruteurs !

Êtes-vous attractif ?
Vous avez deux causes à votre problématique. La première concerne votre degré d’attractivité en tant qu’entreprise lorsque vous lancez une annonce de recrutement.
Votre marque employeur est-elle suffisamment communiquée et SURTOUT est-elle cohérente avec la REALITé : vos posts sur LinkedIn reflètent-ils réellement ce que vivent vos équipes ? Allez sur les réseaux sociaux et tapez «nom de mon entreprise + avis».
Sachez que 80% des décisions sont prises sur la Toile et si votre marque employeur digitale est négative, il y a peu de chance que vous attiriez des talents…
Vous demandez des références au candidat ? Ce dernier fait la même chose que vous. Et si ce qu’il apprend est négatif, ne vous étonnez pas de rencontrer autant de difficultés pour attirer des candidats.
Aussi, menez votre enquête en mettant en place un questionnaire anonyme à destination de vos collaborateurs. Posez leur seulement 4 questions :
• Pourquoi avez-vous rejoint notre entreprise ?
• Est-ce que ce que vous saviez de nous a été confirmé ?
– Si oui ou non : Pourquoi? Donnez-nous quelques exemples concrets.
• Que pourrions-nous faire pour nous améliorer ?
Et si vous le pouvez, faites la même chose avec les candidats «qui n’ont pas retenu» votre… CANDIDATURE !
Les résultats risquent de «piquer un peu les yeux», mais auront une valeur inestimable pour transformer certains aspects de votre mode de fonctionnement.

Recrutement à deux sens !
La seconde cause à votre problématique c’est ce candidat qui «ne donne pas suite» une fois l’entretien mené. Car il n’y a pas que le recruteur qui «choisit», le candidat aussi vous «évalue» !
Revoyez la démarche adoptée par le recruteur mais aussi par le donneur d’ordre (souvent impliqué dans le processus).
A vous de jouer !