Un master pour accéder à l’Institut de la magistrature

L’accès à la magistrature deviendra de plus en plus élitiste. Le projet de loi du ministère de la justice prévoit en effet de relever les critères d’accès à l’Institut supérieur de formation des juges.

«La nouvelle cartographie judiciaire implique la formation de magistrats spécialisés, raison pour laquelle l’accès sera désormais conditionné par l’obtention d’un master au lieu d’une licence», a exposé Mustapha Ramid lors de son discours au congrès des avocats à El Jadida. Et pour mieux préparer les futurs magistrats, la formation passera de deux ans à trois. Elle donnera la priorité à l’apprentissage sur le terrain plutôt qu’à la simple instruction théorique. Sur les trois ans, les magistrats en formation en passeront deux dans les différentes juridictions.