Upline Group adopte une nouvelle stratégie à  l’horizon 2014

Il veut multiplier son chiffre d’affaires par cinq à  l’issue des cinq prochaines années.
Il entend tirer cette croissance en accédant aux clients particuliers, MRE et corporate de la Banque Populaire.
De nouveaux produits et packages seront proposés prochainement aux personnes physiques et aux PME.

Un peu plus d’un an après son rapprochement avec le groupe Banque Populaire, Upline Group adopte une nouvelle stratégie de développement pour les cinq prochaines années. Après plusieurs mois d’études et de travaux de réorganisation, conduits en collaboration avec le cabinet McKinsey, la nouvelle banque d’affaires de la Banque Populaire affiche de nouveaux objectifs, dont le principal est de multiplier son chiffre d’affaires, estimé à 79 MDH à fin 2009, par cinq à l’horizon 2014.
Il faut dire qu’une nouvelle stratégie s’imposait pour Upline Group. «Le rapprochement avec la Banque Populaire est une grande et nouvelle étape dans la vie d’Upline Group. Il fallait forcément déterminer de nouveaux axes de développement et savoir quelle direction le nouvel ensemble doit emprunter, surtout qu’il y a d’importantes synergies et beaucoup de complémentarités entre la banque et nous-mêmes», explique Amine Belkeziz, directeur général de la banque d’affaires.
L’objectif de multiplier le chiffre d’affaires par cinq sera d’ailleurs réalisé en exploitant les synergies avec sa maison mère. En effet, Upline Group a désormais accès à tous les clients particuliers de la Banque Populaire qui constituent l’un des plus grands portefeuilles du secteur bancaire. «En s’adressant à la clientèle des 800 agences de la banque et en leur proposant ses produits et ses services, Upline Group va donner un nouvel essor à ses activités de gestion d’actifs et d’intermédiation boursière», précise M. Belkeziz. Aussi, la banque au cheval dispose du plus grand portefeuille corporate du marché et compte des milliers de PME parmi ses clients. Ce qui constitue également une bonne opportunité pour les activités de conseil et de capital investissement d’Upline Group.

27% de parts de marché visée dans les activités de banque d’investissement

Ainsi, dans l’environnement économique actuel toujours marqué par la crise, la banque d’affaires compte se concentrer pour le moment sur le potentiel qu’offre la Banque Populaire en développant l’activité retail. Activité qu’Upline n’avait pas par le passé, compte tenu de l’absence d’un réseau bancaire, et qui recèle le plus gros de la marge à réaliser. «La rentabilité des activités tournées vers les instutionnels tend à diminuer, ces derniers devenant de plus en plus matures et autonomes», clarifie M. Belkeziz. Le management d’Upline veut aussi, à travers sa nouvelle stratégie, se préparer pour la reprise du marché et profiter pleinement de la croissance à venir. Il espère à ce titre hisser ses parts de marché à 27% dans tous ses métiers, soit le même niveau que sa maison mère dans ses activités de dépôt et de crédit.
Pour cela, la nouvelle organisation d’Upline group est basée sur quatre business units qui ont été filialisées. La première est celle de l’intermédiation boursière. Les sociétés de Bourse qui existent actuellement au sein du groupe, à savoir Upline Securities et Al Wassit, seront maintenues toutes les deux. La première continuera à exercer son activité d’intermédiation traditionnelle. Quant à la seconde, elle s’occupera de la Bourse en ligne et assurera l’activité de dépositaire pour son propre compte et pour le compte d’Upline Securities.
La deuxième ligne de métier est celle de la gestion d’actifs. Maintenant que le cadre fiscal favorise le regroupement des filiales, la société de gestion héritée de la Banque Populaire, à savoir Alistitmar Chaâbi, sera fusionnée avec Upline Capital Management pour une meilleure mutualisation des charges.
Pour ce qui est du troisième pôle, le corporate finance, les équipes de BCP Bank ont été intégrées au sein de la nouvelle filiale «Upline Corporate Finance».
Quant à l’activité de capital investissement, des sous-filiales ont été créées au sein d’Upline Private Equity pour s’occuper de la gestion de l’ensemble des fonds de la Banque Populaire et d’Upline Group, tels que les fonds Moussahama, Alif…
Dans les six mois à venir, la stratégie d’Upline se déclinera par la mise en place de nouveaux produits et packages destinés à la clientèle retail de la Banque Populaire. Rien n’est encore défini avec précision, mais le management du groupe donne déjà un petit aperçu sur l’offre à venir. Pour les particuliers, il s’agira par exemple de confectionner des produits d’épargne du type bancassurance, avec capital garanti et éventuellement un niveau de rentabilité garanti. Alors que pour les entreprises, des packages comprenant des services de conseil, de financement du haut de bilan et de gestion de trésorerie seront conçus.