Stokvis à  590 DH du 12 au 14 novembre

183 900 actions seront mises en vente
Une décote de 21,6% est offerte aux souscripteurs.

La huitième société à  rejoindre la cote casablancaise en 2007 a annoncé officiellement le lancement de son opération. Stokvis Nord-Afrique s’introduit en effet à  la Bourse de Casablanca par une augmentation de capital de l’ordre de 108,5 MDH (20% du capital). Les 183 900 nouvelles actions seront mises en vente du 12 au 14 novembre 2007 au prix de 590 DH auprès de Safabourse, BMCI Bourse, BMCI, Attijariwafa bank, BMCE Capital Bourse, Sogebourse et Artbourse.

L’offre est structurée autour de cinq types d’ordres. Le premier est réservé aux salariés de la société et porte sur 18 390 actions (10% de l’offre). Le deuxième concerne les personnes physiques et morales exprimant des ordres inférieurs ou égaux à  500 actions pour une part de 35% des actions offertes (64 366 actions). Le troisième porte, lui, sur les demandes des personnes physiques et morales comprises entre 500 et 5 000 actions pour 15% de l’offre (27 586 actions). Le quatrième, pour sa part, concerne uniquement les personnes morales marocaines et étrangères dont les demandes sont comprises entre 5 000 et 8 000 actions (10% de l’offre, 18 390 actions). Quant au type d’ordre 5, il est réservé aux institutionnels pour des ordres limités à  18 390 actions et porte sur 30% de l’offre, soit 55 171 actions.

La valorisation de la société a été faite sur la base de trois méthodes. La première est l’actualisation des flux futurs (DCF) qui a abouti à  une valeur de 518 MDH. Le taux d’actualisation retenu est de 10,57% et le taux de croissance à  l’infini a été fixé à  2%. La deuxième méthode est celle des comparables boursiers. Deux indicateurs de comparaison ont été retenus, à  savoir le PER (price earning ratio) et le P/B (price to book), pour un échantillon de six sociétés (Auto Nejma, Fenié Brossette, SRM…). La valorisation résultante est de 464 MDH. Quant à  la troisième méthode, c’est celle des Anglo-saxons (goodwill) qui a donné une valeur de 777 MDH. La combinaison des trois méthodes a abouti à  une valorisation de 553 MDH (753 DH par action). Une décote de 21,6% a été offerte aux souscripteurs, ce qui ramène la valeur de l’action à  590 DH.

L’objectif visé par Stokvis à  travers cette opération est d’apporter un soutien financier à  ses filiales. En effet, Pacific Motors, entité spécialisée dans la distribution des véhicules asiatiques, disposera de 45 MDH à  l’issue de l’augmentation du capital, et Komcat, spécialisée dans la location longue durée d’engins, disposera d’un montant de 13,5 MDH. Le reliquat du montant de l’opération servira à  améliorer la structure financière de la société.

Un résultat net de 23 MDH en 2007
Rappelons que Stokvis Nord-Afrique est une filiale du groupe Alj spécialisée dans l’importation et la distribution de matériel technique. Son champ d’activité est axé sur les secteurs des engins de BTP, mines et carrières et agricoles. La société est présente également dans les secteurs du matériel de manutention, de froid, de rayonnage et de nettoyage. Sa stratégie de développement repose sur l’association avec les grands fournisseurs d’engins et la prestation de services à  grande valeur ajoutée à  ses clients.

En 2006, la société a réalisé un chiffre d’affaires de 470 MDH, en progression de 54% par rapport à  l’exercice précédent. Son résultat net s’est établi à  20,2 MDH pour une marge nette de l’ordre de 4,3%. Pour 2007, Stokvis compte porter son chiffre d’affaires à  plus de 550 MDH et son résultat net à  23 MDH. Son business-plan 2007-2011 prévoit un taux de croissance annuel moyen de l’activité de l’ordre de 11,7% pour un chiffre d’affaires qui doit dépasser les 800 MDH en 2011. Son résultat net devrait enregistrer, quant à  lui, une croissance annuelle moyenne de 19% pour atteindre plus de 49 MDH en 2011. Son taux de marge nette devrait se maintenir entre 6% et 7% sur la période prévisionnelle.