Performances à tous les niveaux pour Wafa Assurance au 30 juin

Le chiffre d’affaires porté tant par l’activité Vie que par la Non-Vie. Progression notable du résultat financier grâce au bon comportement du marché Actions. Le bénéfice net est en hausse de 7%, à plus de 500 MDH.

Malgré un contexte économique peu encourageant, Wafa Assurance a bouclé les six premiers mois de l’année sur une note largement positive. En effet, le chiffre d’affaires semestriel de la compagnie s’est établi à 3,7 milliards de DH, en hausse de 9,9% par rapport à la même période en 2015. Une croissance portée tant par l’activité Vie que Non-Vie.

Le segment Vie affiche une hausse de 10,1%, à 1,7 milliard de DH. Une croissance qui résulte à hauteur de 90% de l’épargne collectée via le canal de la bancassurance. Cette dernière s’est bonifiée de 12,3%, à 1,3 milliard de DH. L’assurance décès a quant à elle marqué une timide progression de 3,6%, à 429 MDH.

Pour sa part, l’activité Non-Vie a enregistré une croissance de 9,7%, à 2 milliards de DH. Une hausse tirée notamment par la branche automobile couplée à la bonne performance enregistrée par toutes les branches du marché des entreprises. Notons à ce titre que le réseau de distribution s’est élargi à 288 agents et bureaux directs (contre 271 à fin 2015) et 185 courtiers partenaires (contre 180 à fin 2015).

En face, les frais de gestion de la compagnie se sont inscrits en légère hausse. Sur le segment Non-Vie, ces derniers ont augmenté de 2,4% et sur le segment Vie de 7 pb, en raison de la campagne de communication institutionnelle intervenue au 1er semestre 2016. Ainsi, le ratio combiné a augmenté de 1,9 point, suite à la hausse provisoire du taux de frais de gestion.

De son côté, le résultat financier s’est bonifié de 19,7%, à 977 MDH. En détail, le résultat Non-Vie s’est inscrit en forte croissance de 43,3%, à 578 MDH.

Une hausse survenue grâce à l’amélioration des revenus récurrents, ainsi que la forte hausse des plus-values réalisées dans un contexte favorable du marché actions. A contrario, le résultat financier Vie a reculé de 3,4%, à 399 MDH, impacté par le provisionnement de la deuxième moitié des obligations Samir.

Dans ces conditions, le résultat technique s’est bonifié de 12,8%, à 757 MDH. Le résultat Non-Vie s’est amélioré de 29%, à 588 MDH et le résultat Vie s’est affaissé de 21,7%, à 169 MDH, suite au recul du résultat financier et à la révision du barème de commissions. Au final, le résultat net s’est inscrit en hausse de 7,1%, à 513 MDH grâce à la bonne progression du résultat technique issue de l’activité Non-Vie.