Maroc Telecom continue de profiter de la croissance de son parc clients

687 000 nouveaux clients pour le mobile et 83 000 pour l’ADSL sur le 1er semestre 2006.

La conquête et la fidélisation des clients continuent de se traduire directement sur les résultats de Maroc Telecom. Ainsi, au titre de ce premier semestre de 2006, le niveau de croissance a été plus important que prévu, au point de conduire le management du groupe à  revoir ses prévisions annuelles à  la hausse. Avec plus de clients, tant dans le mobile que dans le fixe et Internet, presque tous les indicateurs d’activité et de résultat se sont inscrits à  la hausse durant les six premiers mois de l’année. Le chiffre d’affaires consolidé de Maroc Telecom s’est en effet établi à  10,89 milliards de dirhams, en progression de 11,6% par rapport à  la même période de 2005. Cette augmentation d’activité, conjuguée à  une maà®trise plus rigoureuse des charges et une poursuite de la croissance des parcs clients (+687 000 clients pour le mobile et +83 000 pour l’ADSL sur le semestre), a permis d’améliorer considérablement le résultat d’exploitation consolidé (Rex) qui a enregistré une hausse de 14,7% pour s’établir à  4,49 milliards de dirhams. Toutefois, on constate que c’est l’activité mobile qui a porté le Rex du groupe à  ce niveau-là . Le résultat de l’activité fixe et Internet, lui, s’est inscrit en baisse cette fois-ci (-4,4%), et ce suite à  la prise en charge pour la première fois du service universel dans les comptes du premier semestre 2006, et à  l’impact du plan de départs volontaires réalisé par la branche fixe du groupe Mauritel. D’ailleurs, pour ce dernier également les performances sont au rendez-vous. Mauritel a dégagé un Rex de 139 MDH, en hausse de 33,7% par rapport à  2005. Croissance prévisionnelle du Rex supérieure à  14% pour 2006 Enfin, cet accroissement de l’activité et des parcs clients s’est traduit également sur la capacité bénéficiaire de l’opérateur. Son résultat net part du groupe du premier semestre 2006 s’est établi, en effet, à  2,99 milliards de dirhams, soit +13,7% par rapport à  fin juin 2005. Le niveau de la trésorerie nette consolidée du groupe a, en revanche, connu une baisse importante de 82% par rapport à  2005, s’établissant à  722 MDH. Ceci est dû au versement de plus de 9,6 milliards de dirhams aux actionnaires au titre du dividende 2005, et la distribution exceptionnelle par voie de réduction du capital. D’après les réalisations du premier semestre, et sur la base des conditions actuelles du marché, le management de Maroc Telecom table sur une croissance annuelle du chiffre d’affaires consolidé de 8% et du Rex consolidé supérieure à  14%.