Marché de la dette : Un encours de 813,5 milliards de DH à fin mars 2020

Dans sa dernière revue des marchés de capitaux, l’AMMC annonce que la part des bons du Trésor dans le marché de la dette a représenté 71% de l’encours global au 1er trimestre 2020.

Les levées du Trésor ont atteint 35,6 milliards de DH, tandis que les émissions ont porté à hauteur de 63% sur les maturités longues, 24% sur les maturités moyennes et 13% sur le court terme, avec des taux compris entre 2,2% et 4%.
Au niveau du marché des titres de créances négociables (TCN), les émissions se sont chiffrées à 10,8 milliards de DH captées à hauteur de 56% par les levées bancaires.
Sur le marché obligataire, les émissions ont atteint 3,6 milliards, portant leurs encours à 137,8 milliards à fin mars 2020. L’activité de prêt de titres s’est montée à 69,8 milliards, enregistrant une baisse de près de 1,4%. Dans le détail, les opérations de prêt de titres restent dominées par les BDT (87% du volume total). Les certificats de dépôts et les actions ont également fait l’objet d’opérations de prêt avec les parts respectives de 8% et 1%. Les obligations n’ont pas fait l’objet d’opérations de prêts de titres durant le 1er trimestre. Les emprunteurs demeurent principalement constitués de banques et de sociétés non financières, avec respectivement 52% et 24% du volume total traité.
Quant aux prêteurs, ils sont représentés en majorité par les OPCVM avec 82% du volume des opérations traitées, suivis par les banques et les établissements de crédit assimilés avec des parts respectives de 13% et 5%.