Managem : Un titre à renforcer dans les portefeuilles à un cours cible de 948 DH

Sogécapital bourse recommande d’accumuler le titre dans les portefeuilles et lui réserve un cours cible de 948,20 DH. Par rapport au cours de clôture du 29 décembre (660 DH), le nouveau cours présente une croissance potentielle de 43,7%, sachant que la valeur a perdu plus de 32% en bourse au courant de cette année.

En termes de perspectives, les analystes estiment que la compagnie minière devrait poursuivre sa stratégie de développement et devrait réaliser des avancées au niveau des études de faisabilité des projets cuprifères et des travaux d’exploration d’or à Eteke. Elle devrait aussi tirer profit de la réforme du code minier et des retombées positives de la stratégie nationale de développement du secteur minier au Maroc, d’autant plus qu’elle dispose d’un atout important relatif à la diversité de son portefeuille de produits composé aussi bien de métaux précieux que de métaux de base (cobalt et dérivés, or, argent, cuivre et zinc). Et ce n’est pas tout. Le développement de ses niveaux de production ainsi que sur les opportunités de développement qui se présentent en Afrique lui seront profitables.

Mieux encore, la tendance haussière de la parité dollar/dirham devrait jouer en sa faveur. D’ailleurs, la hausse de ses revenus au 1er semestre est en partie attribuée à l’impact favorable de cette parité, atténuant du coup la dépréciation des cours des métaux à l’international.

Cependant, Managem devrait faire face à sa forte exposition au risque de change. D’ailleurs, le résultat financier à fin juin a été plombé par la couverture réalisée sur les opérations de change et à la dégradation de la teneur de la mine d’Imiter. L’installation de majors miniers consécutivement à la modernisation du secteur et du cadre réglementaire apparaît également comme une contrainte supplémentaire.

Dans ces conditions, la société de bourse prévoit que la compagnie réalise en 2015 un chiffre d’affaires de 4,3 milliards de DH, en hausse de 12% par rapport aux réalisations de 2014. Le résultat net part du groupe, lui, devrait augmenter de 32,7% pour totaliser 240,6 MDH. Ce qui en découlerait une marge bénéficiaire de 5,6%, en augmentation de près d’un point sur une année.

En 2016, le groupe devrait générer des revenus de 4,4 milliards de DH, en progression de 1,7%, pour un bénéfice de 227,6 MDH, en recul de 5,4%. Du coup, le taux de marge nette se réduirait de 40 points de base pour s’établir à 5,2%.

Sur la base du cours cible de 948 DH, la société est valorisée à un PER de 36 en 2015 et de 38 en 2016. Le rendement du dividende, lui, se situerait à 2,6% sur ces deux années.

Managem

Indicateurs