Maghreb Oxygène : Des perspectives d’activité prometteuses et un potentiel boursier intéressant

Le titre Maghreb Oxygène affiche l’une des meilleures performances boursières réalisées depuis début 2010. Son cours a progressé de 35,29% au 7 juin, s’établissant à  230 DH.

Le titre Maghreb Oxygène affiche l’une des meilleures performances boursières réalisées depuis début 2010. Son cours a progressé de 35,29% au 7 juin, s’établissant à 230 DH. Pour les analystes, cette bonne orientation haussière devrait encore se poursuivre. Ceux de BMCE Capital Bourse recommandent en effet l’action à l’achat et l’évaluent à 265,50 DH, ce qui offre un potentiel de hausse à court ou moyen terme de plus de 15% par rapport au cours du 7 juin. Cette valorisation se base à la fois sur les bonnes réalisations de Maghreb Oxygène au titre de l’année 2009 que sur ses perspectives prometteuses. Après avoir augmenté son résultat d’exploitation de 50% et son bénéfice net de 60% l’année dernière, la société devrait continuer à afficher de bons taux de croissance en 2010 et 2011.

Les analystes estiment qu’en 2010 le secteur du gaz marocain pourrait subir un nouveau ralentissement de la croissance des ventes, à l’instar de 2009, du fait des fortes intempéries qui impactent négativement l’activité industrielle, important débouché de la profession. Dans ce contexte, Maghreb Oxygène devrait poursuivre ses actions d’optimisation de sa structure des charges opérationnelles ainsi que le dimensionnement des effectifs à l’activité. En parallèle, la société devrait maintenir sa prospection active de nouveaux contrats dans la santé, devant se traduire par un renforcement du poids de cette activité dans le chiffre d’affaires global.

Sur un plan plus stratégique, pour répondre à la demande des clients industriels, notamment On Site, et après l’expérience de Sonasid, la filiale d’Akwa Group est en cours de réalisation, conjointement avec Air Liquide, d’une unité chez Maghreb Steel pour un investissement de 240 MDH. Devant être opérationnelle vers fin 2010, ce projet, réalisé par la société Sogedim (créée en joint-venture avec Air Liquide), devrait fabriquer pour la première fois du gaz Argon au Maroc. Ce dernier est fortement utilisé par les industriels, notamment les sidérurgistes, compte tenu de son haut niveau d’inertie chimique.

Sur la base de tous ces éléments, Maghreb Oxygène table sur une progression de 7% de ses revenus en 2010, à 221,5 MDH, capitalisant notamment sur la bonne tenue de l’activité santé. Pour leur part, les analystes de BMCE Captial préfèrent rester prudents. Ils anticipent la poursuite de l’embellie de l’activité médicale et une quasi-stagnation de l’activité industrielle, ce qui devrait réaliser un chiffre d’affaires en progression de 4%, à 215,9 MDH. En 2011, la société devrait générer des revenus en hausse de 6% compte tenu de la probable reprise des écoulements de l’activité industrielle. Pour sa part, la capacité bénéficiaire devrait s’élever à 20,2 MDH en 2010, soit une progression de 16,1%, et à 20,5 MDH en 2011, soit une hausse de 1,7%.