Longométal Afrique recapitalise sa filiale d’armatures

Le groupe Longométal Afrique, filiale de la SNI (Société nationale d’investissement), poursuit la restructuration de ses activités.

Le groupe Longométal Afrique, filiale de la SNI (Société nationale d’investissement), poursuit la restructuration de ses activités. En effet, le spécialiste des matériaux de construction, retiré de la Bourse en 2003, vient de porter le capital de sa filiale Longométal Armatures de 22,3 MDH à 33,3 MDH. Cet apport de 10 MDH est destiné à accroître la capacité de production de cette entité du groupe qui a repris l’activité armatures.

Rappelons que Longométal Afrique a vu son chiffre d’affaires, dans le sillage du bon comportement du secteur du BTP, se hisser à 247,5 MDH en 2005 contre 198 MDH en 2004. Toutefois, en raison d’une concurrence plus exacerbée et d’une baisse des marges sur le rond à béton, le résultat d’exploitation de 2005 s’est établi à 4,2 MDH, soit une baisse de 54% par rapport à 2004. Ce qui a poussé la société à opérer une série de mesures telles le déménagement de son usine Neversco de Berrechid vers son site principal de Casablanca, la cession du terrain d’Aïn Sebaâ à SNI et la restructuration du haut de bilan à travers une augmentation de capital de 115,4 MDH par incorporation de comptes courants.

Le groupe Addoha et BMCE Capital en road-show à Paris
La tournée effectuée par le management de groupe Addoha dans les pays du Golfe pour vendre les actions proposées dans le cadre de son introduction en Bourse a été réitérée en Europe, mais cette fois-ci avec les responsables de BMCE Capital, en partenariat avec CM-CIC Securities.
En effet, Anas Sefrioui, président du groupe, accompagné de son senior management ainsi que de Jaloul Ayed et Youssef Benkirane, respectivement président du directoire de BMCE Capital et directeur général de BMCE Capital Bourse, se sont rendus à Paris le 19 juin dernier pour présenter l’opération d’introduction en Bourse du groupe Addoha à une douzaine d’investisseurs institutionnels, à travers des rencontres one-to-one.
Cette tournée a immédiatement porté ses fruits selon les responsables de la banque d’affaires. Les investisseurs approchés ont dès le lendemain présenté des demandes de souscription totalisant 550 millions de dirhams.
BMCE Capital précise que ce road-show est le premier du genre à être effectué à Paris par une entreprise marocaine qui va être exclusivement cotée à la Bourse de Casablanca.

Dari Couspate augmente son capital de 2,7 MDH
Dari Couspate, spécialiste du couscous et des pâtes alimentaires coté à la Bourse de Casablanca, a décidé d’augmenter son capital social de 2,71 millions de dirhams, par incorporation de réserves et attribution gratuite d’actions nouvelles en faveur des actionnaires actuels. L’attribution se fera à raison d’une action nouvelle pour dix actions anciennes.
La cotation des 27 125 droits d’attribution a débuté hier jeudi 29 juin. Les actionnaires qui n’ont pas un nombre d’actions divisible par dix auront ainsi la possibilité d’obtenir un nombre entier d’actions nouvelles, en achetant ou en vendant les droits d’attribution nécessaires.