Le potentiel de hausse de SMI divise les analystes

Le titre SMI, qui s’est envolé dernièrement consécutivement à la flambée du cours de l’argent métal, aurait-il atteint son maximum ? Les analystes restent pour le moins divisés sur cette question. A plus de 4 000 DH le 12 septembre, le cours de la Société métallurgique d’Imiter a grimpé de 110% depuis le début de l’année, les investisseurs ayant plébiscité le titre compte tenu de l’augmentation du cours de l’argent qui se traduit systématiquement par des bénéfices en hausse pour l’opérateur minier.
Pour certains analystes, ce seuil de 4 000 DH correspond largement à la valorisation théorique de la SMI, si l’on tient compte d’un cours pour l’argent métal de 34 dollars l’once, soit son niveau actuel. De plus, ces analystes précisent que la SMI ne profitera que partiellement de l’envolée du minerai en raison des couvertures de prix défavorables qui continueront de la pénaliser jusqu’en 2013.
Les plus optimistes, eux, s’attendent à ce que le cours de l’argent se réoriente vers les 50 dollars l’once (son dernier plus haut niveau), ce qui correspondrait à une valorisation de 6 500 DH pour le titre SMI, mais encore faut-il que le prix de l’argent se maintienne à ce niveau pendant plusieurs années.
En tout cas, les résultats semestriels de SMI donneront plus de visibilité aux investisseurs quant aux effets de la flambée du cours de l’argent sur ses bénéfices, et il faudra surveiller de très près la tendance sur le marché des métaux pour anticiper l’évolution du titre sur le marché de Casablanca.