Immobilier : des réalisations conformes aux prévisions

Le secteur immobilier affiche des réalisations en demi teinte mais qui sont en ligne avec les prévisions. En effet, le promoteur Addoha a généré des revenus de 3,3 milliards de DH à  fin juin 2015, en quasi-stagnation (+0,5%) par rapport à  la même période en 2014.

Il correspond à 9 063 unités livrées et représente 47% de l’objectif du plan génération cash établi pour cet exercice. Ces unités se répartissent à hauteur de 95,8% pour le segment économique et moyen standing ; le reste, soit 377 unités, relève du haut standing. Pour sa part, la production a atteint 6 691 unités au 1er semestre, sachant que l’objectif annuel est de produire 12 000 unités. Il faut noter que cette production a concerné les tranches dont les taux de commercialisation dépassent 70%.

Grâce à l’optimisation des charges d’exploitation courantes avec un recul de 42,4%, le résultat d’exploitation a fléchi de 1,5% pour se situer à 689 MDH. Parallèlement, le résultat financier s’est amélioré, passant de -13,2 MDH à 64,8 millions DH. Ce qui a permis au résultat net part du groupe de faire un léger mieux de 1,7%, à 512,2 MDH. Conformément au PGC, l’endettement net du groupe a été réduit de 1 milliard de DH pour atteindre 8,3 milliards de DH, correspondant à un gearing de 72%, en amélioration de 8 points

Résidences Dar Saada a réalisé un chiffre d’affaires de 679 MDH, en retrait de 13%. Il reste en ligne avec la cadence de livraison pour cette année qui porte sur 2 170 unités. Cela dit, le rythme de livraison devrait augmenter au deuxième semestre, avec la livraison des unités achevées à fin juin et celles en cours d’achèvement. D’ailleurs, 2 596 unités ont été commercialisées, générant un chiffre d’affaires sécurisé de 720 MDH, en croissance de 7%. Dans le même sillage, le résultat d’exploitation s’est replié de 9% pour atteindre 183,7 MDH. In fine, le groupe a pu dégager un bénéfice de 154,6 MDH, en contraction de 6%. Le taux d’endettement net, lui, s’est établi à 38% avec une dette nette de 2,1 milliards de DH. Pour le reste de l’exercice, le promoteur compte atteindre ses objectifs prévus, avec un résultat annuel entre 450 et 460 MDH.