Holdings : Des pertes significatives au terme des six premiers mois

Les résultats ont perdu 46% de leur valeur à  78MDH.

Les résultats des deux holdings cotés à la Bourse de Casablanca ont accusé des pertes significatives au terme des six premiers mois de cette année. En effet, le secteur a réalisé un bénéfice de 78 MDH, en retrait de 46% par rapport à la même période de l’année écoulée. Dans le détail, le volume d’activité de Delta Holding a fortement diminué consécutivement aux blocages des sites de production de plusieurs filiales installées à Kénitra par d’anciens ouvriers temporaires. Ce qui a entraîné un retard dans la réalisation des commandes et, du coup, un recul du chiffre d’affaires de 21%, à 1,16 milliard de DH. Aussi, en tenant compte des coûts financiers supplémentaires que le groupe a supporté, pour faire face à ses engagements, le résultat net a chuté de 45%, à 75,6 MDH.

Quant à Zellidja, le holding a enregistré une dégradation de son bénéfice net de 66,7%, pour atteindre 2,5 MDH suite à la conjonction de plusieurs facteurs. A commencer par la baisse des dividendes distribués par sa filiale Fenié Brossette au titre de l’année 2011 qui n’a pas manqué de tirer les résultats vers le bas. Cette dernière a distribué un dividende unitaire de 5 DH contre 15 DH une année auparavant. D’un autre côté, Zellidja a constitué une provision pour dépréciation des titres de participation de sa filiale Société des Fonderies de Plomb de Zellidja consécutivement aux résultats qu’elle a réalisés.  Signalons que cette dernière a été confrontée à la rareté de la matière première, notamment le plomb argentifère, à l’évolution des cours des métaux à l’international et à l’interdiction d’importation de certaines matières secondaires de plomb. Par conséquent, son résultat net ressort déficitaire à -105 MDH à fin juin de cette année.