Focus de la semaine du 5/10/2009

La reprise se dessine à court terme pour le titre CMT, selon Attijari Intermédiation

Les analystes d’Attijari Intermédiation recommandent aux investisseurs les plus actifs de prendre des positions sur le titre CMT au cours actuel de l’action (923 DH à la clôture de la séance du 28 septembre) étant attendu qu’à court terme l’action de l’industriel minier parvienne à un prix de 980 DH. Tout cela en considérant un stop-loss fixé à 898 DH. L’argumentaire des analystes évoque d’abord l’abandon par l’action de plus de 10% de sa valeur depuis le 17 août pour atteindre un plus bas à 885 DH à la mi-septembre. Ce mouvement baissier devrait toutefois s’essouffler pour laisser place à une reprise du titre. De forts signaux techniques haussiers en attestent.
CMT qui a, par ailleurs, publié ses résultats semestriels, a assuré une bonne progression de son activité et de son bénéfice à fin juin 2009. En effet, le chiffre d’affaires progresse de 22%, à 223 MDH, malgré la baisse du prix des métaux, et ce, grâce aux couvertures de prix favorables réalisées en 2007 et début 2008 pour l’exercice 2009. La bonne évolution de l’activité couplée à une maîtrise des charges fait que le résultat d’exploitation s’apprécie de 37,3%, à 136,47 MDH. En ligne directe le résultat net s’inscrit en hausse de 26%.

Atiijariwafa bank améliore son bénéfice de 10,8%?à 1,69 milliard de DH?au 1er semestre 2009

En dépit d’un contexte fortement concurrentiel et d’une conjoncture économique morose, le premier semestre 2009 s’est soldé pour le groupe Attijariwafa bank par une croissance marquée. Les créances à la clientèle enregistrent en effet une hausse de 8,7% par rapport au niveau de fin 2008, avec un encours global des crédits de 143,6 milliards de DH. En contrepartie, les dépôts ont maintenu une quasi-stagnation en gagnant tout juste 0,5% par rapport à fin 2008, à 152,5 milliards de DH. Cela établit les parts de marché de la banque à 26,4% autant en termes de crédits que de dépôts.
En ligne directe, le produit net bancaire (PNB) a enregistré une hausse de 11,5% par rapport au premier semestre 2008, s’établissant à 5,95 milliards de DH. Cette progression est essentiellement attribuable à la bonne performance de la marge d’intérêt (+8,6%) et du résultat des activités de marché (+50,5%). La croissance du PNB consolidé du groupe bénéficie également de la diversification de ses métiers et de sa présence régionale. En effet, la contribution du PNB de la banque de détail à l’international progresse de 21,4% et celle du PNB de l’assurance et de l’immobilier de 21,8%, leurs contributions s’élevant respectivement à 14,6 et 9,7%. Et du fait, entre autres, d’une amélioration du coefficient d’exploitation qui passe de 44,6% au premier semestre 2008 à 44,1% à fin juin 2009, le résultat net part du groupe s’apprécie de 10,8% pour s’établir à 1,69 milliard de DH n

HPS introduit au Maroc une solution de paiement via la téléphonie mobile

Le spécialiste des solutions de paiement électronique coté à la Bourse de Casablanca, HPS, vient de lancer au Maroc un nouveau service. Mobitrans est une solution qui, par le biais de la technologie mobile, permet d’effectuer une large panoplie d’opérations bancaires tels que la consultation de solde, la mise à disposition de cash, le transfert de fonds ou encore le paiement de factures.