Focus de la semaine du 20/07/09

La SBVC publie ses comptes 2008 aux normes IFRS

La société gérant la Bourse des valeurs de Casablanca (SBVC) passe aux normes IFRS.
En  effet, elle vient d’annoncer ses résultats 2008 établis selon le référentiel comptable international. A noter qu’aucune obligation actuelle ne contraint la SBVC à présenter des comptes suivant les normes IFRS. La transition vers ces normes relève donc de la seule initiative du top management qui affirme sa volonté de «produire des comptes en IFRS afin de répondre aux impératifs de la mondialisation et de se mettre à niveau par rapport au contexte international et national».
Ce faisant, la SBVC devient la première société ne publiant pas des comptes consolidés à se conformer au référentiel international.
S’agissant de l’impact de ce passage sur les comptes de la société, il se chiffre par un retraitement positif de plus de 38,6 MDH sur les capitaux propres, ce qui les porte en considérant les standards IFRS à 448,8 MDH.
Quant au résultat net, il s’apprécie de près de 4,8 MDH, passant de 89,2 à 93 MDH par la transition normes marocaines/ norme IFRS.

La circulaire réglementant l’agrément des OPCR entrera en vigueur le 1er août

La circulaire du CDVM relative à l’agrément des sociétés de gestion d’organismes de placement en capital risque (OPCR) devrait entrer en vigueur le 1er août. Les principaux objectifs de la nouvelle réglementation sont d’abord de standardiser le processus d’agrément afin de fluidifier le processus.
Ensuite, sachant que l’instruction des dossiers de demande d’agrément d’OPCR prévoit l’analyse approfondie de l’organisation et l’examen de leur adéquation avec l’activité prévue, la circulaire du CDVM envisage un ou plusieurs entretiens, lorsqu’il s’agit d’une société à créer, et une inspection sur place, lorsqu’il s’agit d’une société existante. Lorsqu’à l’issue de l’inspection, il apparaît nécessaire de modifier ou de compléter l’organisation et les moyens, un plan d’action est arrêté avec la société requérante.
Enfin, la circulaire a prévu des mesures visant à prévenir les différents conflits d’intérêts en exigeant dans le dossier de demande d’agrément que la société de gestion mette en place des procédures adéquates et adopte une organisation respectant la séparation des tâches.

SMI pourrait monter à court terme jusqu’à 800 DH, selon Attijari Intermédiation

Attijari Intermédiation propose une bonne affaire à réaliser à court terme sur le titre SMI (Société Métallurgique d’Imiter). Celui-ci a abandonné´ prè`s de 25% de sa valeur depuis le 12 juin 2009, passant de 985 DH à 737 DH le 13 juillet. Or, à ce stade, «des indicateurs techniques pré´sagent d’un rebond technique du titre». Il est de fait préconisé de prendre des positions sur SMI, son objectif haussier se chiffrant à 800 DH à court terme.

Le gestionnaire d’actif spécialiste des marchés émergents, Silk Invest, s’implante au Maroc

Le spécialiste anglais de la gestion d’actif sur les marchés émergents, Silk Invest, devrait ouvir un bureau de représentation au Maroc d’ici la fin de l’année. Cette nouvelle implantation permettra au gestionnaire d’assurer le suivi de plus près de ses participations détenues sur le marché actions marocain. Ces participations sont logées dans deux fonds :  African Lions (10% de titres marocains) et Arab Falcons (20%).