Distribution : Une rentabilité tirée essentiellement par Label’vie

Des résultats en hausse de 16% à  416 MDH.

Le résultat annuel de l’exercice 2012 du secteur de la distribution s’est effrité de 6,7% pour totaliser 416 MDH. Cette masse bénéficiaire a été plombée par les résultats baissiers de Fenié Brossette, SRM ainsi que par le déficit enregistré par Fertima. En effet, Fenié Brossette a enregistré une baisse de 43,6% de son résultat, à 7,5 MDH en raison, d’une part, de la quasi-stagnation de son volume d’activité, et, d’autre part, de la régression de son résultat d’exploitation due à l’introduction de nouvelles activités de distribution à l’instar du matériel des travaux publics. Le recul du bénéfice de SRM de 1,3%, à 15,7 MDH, s’explique, lui, par la contraction du résultat d’exploitation de 5,8% et la chute de 96% qu’a marquée le résultat non courant. Fertima, qui ressort déficitaire de 27,3 MDH, fait toujours les frais des aléas climatiques qui ont affecté la production des agrumes. Qui plus est, la société a connu une baisse des ventes liée, entre autres, à une limitation des importations en raison de la hausse du prix de certains produits, en l’occurrence les produits azotés.

A l’inverse, Auto Hall et Auto Nejma ont réussi à relever le niveau de leurs bénéfices de 10% et 3%, à respectivement 200,5 MDH et 102 MDH. Cette performance est redevable au bon comportement du volume de ventes des voitures particulières, compensant ainsi la faiblesse du marché du véhicule industriel. Par ailleurs, Label’vie, qui a cantonné la croissance de son chiffre d’affaires à 5%, avec 5,7 milliards de DH, a réalisé un bénéfice de l’ordre de 117,8 MDH, soit une hausse de 146%, et ce, grâce à une plus-value exceptionnelle relative à une opération de lease-back immobilier.