compagnie minière de touissit : La valeur recule mais devrait rejoindre son cours cible de 2 020 DH

Depuis le 20 mai 2011, la Compagnie minière de Touissit (CMT) a interrompu sa tendance haussière entamée depuis début 2009 et qui a mené son cours boursier de 500 à 1 900 DH. Le repli conjoncturel des marchés mondiaux des métaux et l’accentuation du climat d’incertitude sur le marché boursier casablancais a en effet poussé les investisseurs à reprendre leurs bénéfices et à réduire leurs positions sur la valeur, ce qui a poussé son cours à entrer dans un cycle baissier pour atteindre, le 20 juin, le niveau de 1 744 DH, soit une baisse de 8% par rapport à son plus haut de 1 900 DH. Le titre de la compagnie minière maintient malgré tout une performance positive de 9% depuis le début de l’année. Et malgré sa récente tendance baissière, il devrait se réorienter à terme vers son cours cible qu’il n’a pas encore atteint malgré sa forte progression. Les analystes de Sogécapital Bourse, par exemple, valorisent CMT à 2 018 DH l’action, ce qui lui procure un potentiel de hausse de 15% sur le plan fondamental.
Il faut dire que les perspectives économiques de la société sont prometteuses, malgré un secteur minier national qui devrait consolider sa croissance cette année (5% cette année contre 41% en 2010, selon les estimations du Haut commissariat au plan) et un marché mondial des métaux de plus en plus volatile. L’opérateur minier bénéficie en effet de bonnes couvertures de prix pour ses produits jusqu’à la fin de l’année, d’une grande qualité de ses concentrés en plomb et en zinc (haute teneur) et de son adossement à un grand groupe qu’est Osead. La hausse de ses investissements miniers, l’exploitation de nouveaux gisements à l’international, notamment en Côte d’Ivoire et en Mauritanie, ainsi que la reprise de la demande mondiale sur les métaux sous l’effet de la croissance chinoise devraient également contribuer à la poursuite de la croissance de son activité et ses résultats, au moins jusqu’à fin 2012.
Dans ce contexte, les analystes prévoient pour CMT la réalisation d’un chiffre d’affaires de 651 MDH cette année, en hausse de 27% par rapport à 2010, et de 718 MDH en 2012, en progression de 10% par rapport à 2011. Pour sa part, le résultat net de la société devrait croître de 16% cette année pour atteindre 307 MDH, et de 10% en 2012 pour s’établir à 340 MDH.
Côté ratios boursiers, et malgré la forte progression du titre CMT durant les deux dernières années, il continue d’afficher des indicateurs très intéressants. Son PER (cours boursier rapporté au bénéfice par action) n’est estimé qu’à 8,4 pour cette année, alors que son rendement de dividende (dividende par action rapporté au cours) devrait s’établir à 7,1%).