Comment lever l’interdiction

Vous pouvez recouvrer la possibilité d’émettre des chèques, dans le cas d’une interdiction bancaire, à une double condition.
– Il faut d’abord régler le montant du chèque impayé. Soit vous payez directement le bénéficiaire du chèque, vous récupérez votre document et vous le présentez à votre banquier comme preuve du paiement. Soit vous réapprovisionnez votre compte et demandez au bénéficiaire du chèque de venir l’encaisser à nouveau à la banque.
– Il faut ensuite s’acquitter de l’amende fiscale. Cette dernière s’élève à 5 % du montant du chèque ou des chèques impayés faisant l’objet de la première injonction. Si vous récidivez, l’amende fiscale passe à 10 %. Et si vous continuez encore, elle sera de 20 % pour la troisième injonction et les injonctions suivantes