Assurances : les assureurs commencent à  tirer leur épingle du jeu

Quasi-stagnation du résultat net à  627 MDH.

Les compagnies d’assurances affichent une contraction de leurs bénéfices au moment où leur activité commerciale est en amélioration. En effet, le chiffre d’affaires des assureurs cotés a augmenté de 3,5% pour s’établir à 6,80 milliards de DH alors que les profits se sont effrités de 3,8%, à 453 MDH. A la lecture des états financiers, un constat se dégage : l’activité non-vie s’est mieux comportée que l’activité vie que ce soit pour Wafa assurance, CNIA ou Atlanta. Cela s’explique par la percée enregistrée par les compagnies sur le marché des particuliers, des professionnels et de l’entreprise alors que l’activité vie demeure minée par la décélération de l’épargne. C’est ainsi que le chiffre d’affaires de Wafa Assurance a stagné à 3 milliards de DH, celui de la CNIA a augmenté de 8,6%, à 1,90 milliard de DH et celui d’Atlanta de 4,4%, à 1,8 milliard. Le courtier d’assurance Agma n’est pas en reste puisque ses revenus se sont accrus de 4%, à 71 MDH.
Cependant, la poursuite de la baisse du marché boursier continue d’affecter le portefeuille de placement des assureurs et, partant, leur résultat financier. Sauf que la contraction de la Bourse a eu des effets contrastés sur les assureurs cotés. Ainsi, Wafa Assurance a dégagé un bénéfice en hausse de 3% pour totaliser 436 MDH alors qu’Atlanta a hissé son résultat de 11%, à 108 MDH. Par ailleurs, suite à la progression de la production des encaissements, le bénéfice d’Agma s’est élevé à 33,30 MDH, soit une croissance de 8,8%. Par contre, CNIA a réalisé un résultat net de 31,70 MDH, en baisse de 50,5%.