Assurances : bonnes performances pour Cnia et Wafa

Le secteur des assurances s’en sort bien au terme du premier semestre 2011. Seule Atlanta affiche un bénéfice consolidé en baisse de 17%, à 154 MDH, suite à un résultat technique affecté par la dégradation des produits financiers, dans un contexte de marché boursier morose au premier semestre 2011. Du reste, Cnia et Wafa Assurance ont amélioré leurs bénéfices de plus de 20%.

En effet, Cnia a dégagé un résultat net semestriel de 130 MDH, en hausse de 24,7% par rapport à juin 2010. Malgré l’atonie du marché boursier et le recul de l’activité dans la branche «Vie», la société a pu réaliser cette performance grâce à la réduction de la sinistralité et des frais d’exploitation dans cette branche, ainsi qu’au bon comportement de l’activité «Non vie», essentiellement l’assurance automobile et la complémentaire santé.

Wafa Assurance a, elle, amélioré son résultat net de 23,6%, à 398 MDH, porté à la fois par l’exploitation et le financier. En effet, le résultat technique de la branche «Non vie» a augmenté de 33% grâce à l’amélioration de la sinistralité de la compagnie et du résultat des placements financiers, et le résultat technique de la branche «vie» a crû de 56%, suite à la croissance enregistrée dans l’activité «Décès» et à l’amélioration de la marge financière en «Epargne».
Quant au courtier en assurances Agma Lahlou Tazi, il accuse une baisse de 4,5% de son résultat net qui s’établit à 25,2 MDH. Ce recul est dû à la baisse des encaissements des primes en raison d’un décalage dans l’encaissement de la prime annuelle d’un grand compte de la société. La baisse aurait pu être plus importante sans l’amélioration du résultat financier et le maintien des charges d’exploitation.