Afriquia Gaz consolide sa position de leader dans le secteur du GPL

Les indicateurs d’activité et de résultat ont nettement progressé en 2006.
Un dividende de 52 dirhams par action et des fonds propres de 1,53 milliard
de dirhams.

Le champion national du secteur du GPL (gaz de pétrole liquéfié) a clôturé l’exercice 2006 sur des réalisations en forte progression. Après la fusion absorption de Tissir Primagaz et Primagaz Holding, opérée en 2005 et clôturée sur tous les volets (juridique, organisationnel et opérationnel), le nouvel ensemble a largement atteint les synergies de coûts et de revenus escomptées sur l’ensemble de sa chaîne de valeur. Avec des volumes distribués en hausse de 7,6% à 686 200 tonnes, le chiffre d’affaires d’Afriquia Gaz a atteint 2,69 milliards de dirhams. Ce niveau d’activité confirme la position de leader du gazier. Ses parts de marché s’établissent à 43% pour la distribution de gaz conditionné (bouteilles), 48% pour la distribution en vrac et 74% pour l’activité emplissage.

Dans ce sillage, et traduisant l’effet des économies d’échelle réalisées au niveau de la supply chain (approvisionnement, emplissage, stockage) et des fonctions support, le résultat d’exploitation de la société s’est élevé à 307,3 MDH, en hausse de 54,5% par rapport à 2005 à périmètre comparable. La marge opérationnelle a effectué de ce fait un bond remarquable pour passer de 6,5% à 11,5%. Au final, le résultat net a pu atteindre 190 millions de dirhams, en appréciation de 39,3% à périmètre comparable et la marge nette s’est bonifiée de 2,7 points pour passer à 7,1%. Le ratio ROE (retour sur fonds propres) a également gagné 3,2 points, s’établissant à 12,4% pour des fonds propres qui s’élèvent à 1,53 milliards de dirhams, et l’endettement net a diminué de 85% pour être ramené à 160 MDH. Pour les dividendes, le management d’Afriquia Gaz a décidé de distribuer aux actionnaires 52 dirhams par action, soit une hausse de 79% par rapport à 2005. Ce niveau de distribution donne lieu à un taux de rendement de 3,8% par rapport au cours boursier du 9 avril 2007 (1 340 DH).

Concernant les perspectives, la société compte consolider son leadership au niveau commercial afin de préserver ses parts de marché, adapter et sécuriser sa politique d’approvisionnement et de stockage et, à moyen terme, lancer son projet de gaz naturel. En 2007, Afriquia Gaz compte ainsi investir près de 250 MDH (contre 202 en 2006), montant qui sera consacré à l’augmentation du nombre de bouteilles et de citernes ainsi qu’à l’extension des capacités de stockage. Par ailleurs, un plan stratégique 2008-2012 est en phase de préparation afin de définir la stratégie des investissements récurrents et exceptionnels.

Enfin, il faut signaler que la société vient d’obtenir la certification ISO 9001 version 2000, délivrée par le cabinet allemand TÜV et couvrant toute l’activité et les sites, ce qui fait d’elle la première société gazière à être certifiée au Maroc.