Addoha : résultats conformes aux attentes et avenir prometteur au Maroc et en Afrique

L’activité du groupe a progressé de 23% par rapport à  2010. Le social a généré 70% des revenus et le haut standing 30%. Un chiffre d’affaires sécurisé de 18,4 milliards de DH à  l’horizon 2013.

Le groupe Addoha affiche de belles performances au titre de l’année 2011 que les analystes trouvent conformes aux prévisions, aussi bien au niveau de l’activité que de la rentabilité. Le promoteur immobilier a réussi à livrer 28 162 unités contre 22 349 en 2010 (+26%), dont 95% dans le segment social pour un montant de 6,5 milliards de DH. Le haut standing a totalisé 1 405 ventes qui ont généré une enveloppe de 2,6 milliards de DH. Ainsi, en tenant compte des revenus de la Société d’aménagement de Saïdia (SAS) de 280 MDH, le chiffre d’affaires consolidé atteint 9,3 milliards de DH, en hausse de 23% par rapport à 2010. La part du segment social dans le chiffre d’affaires du groupe est passée de 79% en 2010 à 70% en 2011 et celle du haut standing s’est renforcée de 21% à 30%.
Par ailleurs, Addoha a annoncé l’acquisition de 130 ha de terrains à Casablanca en plus de la conclusion d’un compromis de vente portant sur l’acquisition de terrains d’une superficie de 110 ha. La société  note un total d’unités en cours de commercialisation de l’ordre de 280 000 logements, constituées à hauteur de 95% de logements sociaux, ce qui représente 40% de part de marché.
Avec ces performances, malgré une hausse remarquable des achats de 54,3%, à 6,13 milliards de DH suite à l’importance des projets en cours de réalisation, et l’impact de la perte réalisée par SAS de 240 MDH, le résultat net part du groupe ressort à 1,8 milliard de DH, en accroissement de 9% par rapport à 2010.  Hormis la perte de SAS, le groupe aurait accumulé un bénéfice net part du groupe de 2 milliards, en croissance de 23,8%. Le niveau du dividende à distribuer n’a pas encore été tranché.
Du côté de la structure financière, Addoha dispose de fonds propres de l’ordre de 10,5 milliards de DH, en progression de 8% par rapport à 2010. L’endettement net contenu à un niveau de 8 milliards représente 0,8 fois les fonds propres de la société. Anas Berrada, directeur général délégué du pôle finances et ressources d’Addoha, estime que «le taux d’endettement du groupe est l’un des meilleurs du secteur immobilier au Maroc».
Les perspectives de développement du groupe sont optimistes. Le chiffre d’affaires sécurisé atteint actuellement 18,4 milliards de DH, correspondant à 26 893 compromis de vente signés et devant aboutir à des livraisons à l’horizon 2013 «avec une montée du haut standing au tiers du chiffre d’affaires contre deux tiers pour le social», prévoit Anas Sefrioui, PDG du groupe. Par ailleurs, dans le cadre de son ouverture sur l’Afrique, notamment le Gabon, la Guinée Conakry, le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire, «la société compte réaliser 500 unités de logements par an dans chacun de ces pays», souligne M.Sefrioui.