La messagerie Telegram bloque les comptes djihadistes

Telegram contre-attaque. Montrée du doigt pour avoir servi à véhiculer la propagande d’Etat Islamique, la messagerie la plus sécurisée au monde annonce avoir bloqué cette semaine 78 comptes liés à l’organisation terroriste.
Le fondateur de Telegram, le russe Pavel Dourov, précise préparer de nouvelles procédures pour le signalement des « contenus publics discutables ».