Enseignement de l’arabe en France: Najat Vallaud-Belkacem réagit à la polémique

Cette dernière a pointé du doigt la réforme de l’enseignement des langues vivantes la qualifiant de «cheval de Troie pour développer l’apprentissage de la langue arabe» et le «catéchisme islamique».

Najat Vallaud-Belkacem, ministre française de l’Éducation nationale a vivement réagi aux propos de la députée Les Républicains Annie Genevard ce mercredi 25 mai à l’Assemblée nationale.