Messe du cheval à Dar Es-salam

La 32e édition de la Semaine du cheval offre la part belle aux sauts d’obstacles et au dressage. Une semaine qui a lieu du 18 au 24 juillet au Royal complexe des sports équestres et Tbourida à Dar Es-salam.

Rendez-vous par excellence des sports équestres nationaux, la Semaine du cheval rassemblera cette année les cavaliers et cavalières du pays afin de concourir dans les disciplines de saut d’obstacles et de dressage. Les compétitions se dérouleront, comme d’habitude, pendant toute une semaine, en journée comme en nocturne.

Les concours du saut d’obstacles concernent les catégories des cadets, critériums, juniors, jeunes cavaliers, minimes, seniors, open, amateurs, militaires, club et spécial olympics. Cinq épreuves sont prévues pour le concours de dressage. L’édition 2016 de la Semaine du cheval intervient à un moment important dans l’histoire des sports équestres marocains. Déjà, depuis quelques années, les cavaliers nationaux honorent les sports équestres marocains dans les grandes compétitions mondiales, notamment dans les épreuves du saut d’obstacles et de dressage. Le cavalier Abdelkebir Ouaddar et sa monture Quickly de Kreisker ont été sacrés, l’année dernière, meilleur couple mondial. D’ailleurs, premier cavalier marocain à se qualifier au prestigieux concours de saut d’obstacles des J.O de Rio de Janeiro, Ouaddar représente une réelle chance de médaille olympique pour le Maroc. Autre première pour les sports équestres : le même cavalier Ouaddar sera le porte-drapeau de la délégation marocaine lors de la cérémonie d’ouverture des prochains Jeux olympiques qui auront lieu à Rio de Janeiro du 5 au 21 août prochain… La Semaine du cheval ou «Ousboue El Faras», c’est également une opportunité pour ces milliers d’amoureux de la monte des chevaux afin de faire leurs preuves dans les différentes compétitions au programme. Selon la Fédération royale marocaine des sports équestres, le Maroc dispose de pas moins de 14400 cavaliers affiliés à 48 clubs. La nouvelle génération drivée par Abdelkebir Ouaddar compte dans ses rangs des cavaliers qui enregistrent des résultats honorables à l’international. A l’image de Leina Benkhraba, la fille de Chafik Benkhraba, Ali Lahrach, Hassan Jabri, Younes Salhi ou Abdeslam Bennani Smires…

Hommage aux Loubaris, Derghal…

La Semaine du cheval qui en est à sa 32e édition, c’est également une saga, avec ces générations de cavaliers et cavalières qui ont marqué ce sport équin et la mémoire collective des Marocains: Ahmed Touil, Karim Loubaris, Bachir Chaouki, Maati Maataoui, Ahmed Derghal, Chafik Benkhraba, Hamid Abdelhamid ou encore Lyazid Charrat, Fikri Cherkaoui et Mustapha Assermouh … Ce sont ces mêmes cavaliers qui composaient la fine équipe nationale qui avait remporté lors des Jeux Méditerranéens, organisés, en 1983, une précieuse médaille de bronze. Une performance qui faisait écho à une quatrième place glanée, quatre ans auparavant, à Split, en ex-Yougoslavie.