Prostitution de luxe : Questions à Ghita Alami, Psychologue clinicienne, professeur de psychologie

«Plus la famille accorde de l’importance aux apparences, moins elle joue son rôle structurant et contenant».

Ghita Alami Psychologue clinicienne, professeur de psychologie
Ghita Alami
Psychologue clinicienne, professeur de psychologie

La Vie éco : Quelle est la différence entre les prostituées de luxe et celles qui se prostituent par besoin ?

A partir du moment où la femme se prostitue, une lésion entache l’image consciente et inconsciente qu’elle a de son corps. Il n’y a plus alors de différence entre les deux.

Selon vous, quelles sont les motivations qui poussent des filles instruites et qui ont réussi leur vie professionnelle à faire de leur corps un commerce ?

Il y a plusieurs motivations hétérogènes qui s’articulent autour de ce type de prostitution. Ce choix s’enracine dans l’histoire de la vie de ces femmes, et dans la perception qu’elles ont de leur corps. Le milieu social et les valeurs qui s’en dégagent ajoutent leur grain de sel. Pour beaucoup de ces femmes, la prostitution est un moyen d’atteindre un objectif à court terme. Ce dernier se construit sur un besoin d’appartenance sociale. Autrement dit, vouloir s’offrir des sacs de grandes marques, des bijoux de valeur, afin de ressembler à un modèle auquel elles se sont identifiées.

Quel rôle joue la famille dans ce choix ?

La famille a un rôle primordial qui débute dans la toute petite enfance. Celui de partager les valeurs, les règles et les limites qui incombent à chacun. Par ailleurs, plus la famille accorde de l’importance aux apparences, à l’image du corps, au détriment de l’essentiel, moins elle joue son rôle structurant et contenant.

Pourquoi les clients paient aujourd’hui le prix fort pour se permettre les services de prostituées haut de gamme ?

Plusieurs raisons s’entremêlent. En premier et pour beaucoup d’hommes la peur d’exprimer leurs envies à leurs partenaires. Inconsciemment, leurs épouses représenteraient l’image de leurs propres mères, une image pure à protéger. Aller vers une prostituée de luxe c’est donc s’autoriser à réaliser des fantasmes avec elle, sans culpabilité, et tout en préservant l’image idéalisée de leurs épouses.

Il va sans rappeler que les prostituées de luxe sont dans la séduction et la dissociation totale entre le sexe et l’amour. Ce qui répond aux besoins de ces hommes qui font appel aux services de ces femmes.