Secourisme et gestes élémentaires de survie, un livre à  avoir sous la main

La maîtrise des premiers gestes de secours est déterminante pour la survie d’une personne en situation d’urgence.

Il n’est de pire frustration que celle de perdre une vie humaine alors qu’un geste simple aurait pu la sauver. Toute la structure du secourisme repose sur ce principe en offrant une panoplie de gestes à effectuer dans les situations d’urgence. Ces gestes sont explicités dans l’ouvrage Le secourisme et les gestes élémentaires de survie, de Houcine Khaldi. En publiant ce livre, cet enseignant à l’Institut de formation aux carrières de la santé participe de façon active au développement d’une culture du secourisme au Maroc.

Il faut rappeler que, chaque année, plus de 80 000 personnes au Maroc sont victimes d’un accident de la voie publique et plus de 4 000 en meurent. A cela s’ajoutent les catastrophes de plus en plus fréquentes et les accidents de la vie courante, notamment en cette période estivale (chutes, chocs, brûlures, électrocutions, noyades et intoxications), auxquels la population marocaine est exposée.

Le fascicule de M. Khaldi insiste sur le fait que les gestes de sauvetage et de secourisme doivent être prodigués sur les lieux même de l’accident, avant l’intervention des équipes spécialisées de secours. Un grand nombre de décès pourrait être évité si les témoins étaient formés à intervenir efficacement, et surtout sans aggraver l’état de la victime. Toutes les études montrent que le pronostic vital est étroitement lié à la rapidité de l’alerte et à l’efficacité des actions entreprises avant l’arrivée des secours spécialisés.

En effet, l’action initiale dans la grande majorité des situations de détresse repose sur quelques gestes simples, réalisables sans matériel autre qu’un téléphone (l’avènement du GSM est une excellente chose) et ses deux mains. Mais cela nécessite, bien évidemment, un apprentissage préalable de ces gestes d’urgence. D’où l’intérêt de cet ouvrage didactique et bien illustré. De façon très simple, Houcine Khaldi, cherche à faire prendre conscience que l’apprentissage des gestes d’urgence est une obligation pour tout citoyen, qui peut un jour se trouver confronté à une situation où une vie humaine est en jeu.

Le livre insiste sur le fait que les techniques de la réanimation cardio-pulmonaire de base (RCP), tels la libération des voies aériennes, la ventilation par le bouche à bouche, le massage cardiaque externe, la manœuvre de Heimlich pour sortir un corps étranger bloqué dans les voies aériennes, la mise de la victime en position latérale de sécurité et le contrôle d’une hémorragie, sont des gestes qui se pratiquent sans matériel et doivent être connus de tous, médecins, infirmiers, secouristes, pompiers et citoyens.

Le document montre par ailleurs que les techniques de réanimation les plus sophistiqués ne serviront à rien si les premiers gestes n’ont pas été réalisés à temps. Ces gestes sont définis selon des protocoles simples et standardisés à un échelon international. Ils ont pour but de gagner du temps en attendant l’arrivée des secours organisés et de suppléer immédiatement à une défaillance des fonctions vitales. Le secourisme et les gestes élémentaires de survie est un ouvrage qui mérite de figurer parmi les manuels scolaires pour la rentrée 2007-2008.