Radiochirurgie : technologie de pointe à  l’hôpital des spécialités de Rabat

La chirurgie du cerveau à  crà¢ne fermé bénéficie au Maroc d’une nouvelle technologie de pointe, le Gamma Knife Perfexion L’hôpital universitaire des spécialités de Rabat est le seul à  en disposer en Afrique.

L’unité de radiochirurgie du Centre national de réhabilitation et de neurosciences de l’hôpital des spécialités de Rabat vient de se doter d’une technologie de pointe pour le traitement des pathologies du système nerveux et oto-neuro-ophtalmologique.

Il s’agit d’un appareil Leksell (du nom du concepteur suédois de la radiochirurgie) Gamma Knife Perfexion, dont le coût avoisine les 50 millions de DH, acquis grâce au soutien de la Fondation Hassan II pour la prévention et la lutte contre les maladies du système nerveux, a déclaré son président, le Pr Abdeslam El Khamlichi, lors de la tenue à Rabat du IIe Cours africain de neurochirurgie du 12 au 15 juin.
La radiochirurgie est une technique qui permet le traitement de plusieurs lésions intracrâniennes.

Elle utilise la convergence de multiples faisceaux de rayonnements ionisants très fins en un foyer unique coïncidant avec la cible pour obtenir un effet thérapeutique. Son avantage est de permettre en une opération unique à crâne fermé de traiter diverses lésions intracrâniennes, tout en évitant les éventuelles complications ou contre-indications de la neurochirurgie classique. Le Gamma Knife utilise les rayons gamma issus des 192 sources radioactives de cobalt 60 dont dispose l’appareil, indique la fondation.

Les qualités essentielles de cet outil sont l’innocuité, la sécurité et la haute précision submillimétrique, permettant d’épargner les structures cérébrales saines avoisinantes. Les applications et les indications de cette nouvelle technologie se sont progressivement étendues. Du fait des propriétés radiobiologiques de la radiochirurgie, notamment le traitement en dose unique, cette technique thérapeutique s’est révélée très efficace dans le contrôle de la croissance de tumeurs bénignes, telles les neurinomes intracrâniens, les méningiomes ou les adénomes hypophysaires. Cette technologie de pointe a également donné de très bons résultats dans le contrôle local des métastases cérébrales.

La radiochirurgie Gamma Knife s’est également distinguée en matière de pathologie vasculaire malformative. Par une action sur la paroi interne des artères, cette technique provoque une occlusion de la malformation dans un délai de 2 à 3 ans, particulièrement dans les malformations et les fistules artério-veineuses.

Enfin, grâce à ses effets de neuromodulation, la radiochirurgie donne de bons résultats thérapeutiques en cas de névralgies faciales, d’épilepsie ou de maladie de Parkinson .