Pour une nouvelle gouvernance des CHU

le chis lance la contractualisation clinique

La direction du Centre hospitalier Ibn Sina (CHIS) de Rabat vient de lancer une expérience pilote : la contractualisation clinique avec deux services de l’hôpital Ibn Sina, le service de transfusion sanguine et d’hémovigilance (STSH) et celui des explorations fonctionnelles digestives (EFD).
Pour le Pr Al Mountacer Chefchaouni, directeur du CHIS, la nouvelle gouvernance des hôpitaux universitaires doit passer par une politique de contractualisation interne qui est un outil de modernisation de la gestion des établissements. Elle vise à déconcentrer la gestion des pôles fonctionnels de production hospitalière. A cet effet, la direction du CHIS et les services concernés ont signé un contrat. Le service fixe les objectifs à atteindre avec des indicateurs précis et une évaluation régulière, alors que la direction met à sa disposition des moyens humains et financiers additionnels au budget normal. Pour le service des EFD, le contrat prévoit 2,8 MDH répartis sur les trois années du contrat et un renforcement de ses ressour-ces humaines. En contrepartie, l’EFD doit développer un pôle d’excellence national en terme d’examens fonctionnels digestifs. Pour le STSH, il doit consolider ses acquis pour qu’il devienne un laboratoire de référence en immunologie.