L’orthodontie linguale fait son entrée au Maroc

Collées sur les faces internes des dents, les bagues sont désormais invisibles.
La nouvelle technique prend en compte l’esthétique durant le traitement.

Pour le Dr Ali Ouazzani, chirurgien-dentiste à Casablanca, spécialiste en orthodontie linguale, l’orthodontie est une spécialité dentaire très mal connue au Maroc. Consistant à corriger les défauts d’alignement des dents et des mâchoires, elle peut être réalisée à tout âge, à condition que la gencive et l’os du patient soient en bonne santé. L’objectif est d’obtenir un résultat esthétique, fonctionnel et stable à long terme, soit un sourire en parfaite harmonie avec le visage du patient.

Pour ce spécialiste marocain, les appareillages utilisés pour l’orthodontie sont des petites attaches ou bagues, collées sur les dents, à travers lesquelles passe un fil qui délivre la force nécessaire pour déplacer les dents. Ces attaches, collées habituellement sur les faces externes des dents, sont donc visibles. Elles peuvent être en métal, en plastique ou en céramique. Chez les adultes, ces bagues peuvent aussi être collées sur les faces internes des dents, elles sont donc totalement invisibles puisque cachées par les dents elles-mêmes. Il s’agit dans ce cas de l’orthodontie linguale.
Cette nouvelle technique est en pleine expansion depuis le milieu des années 1990 dans de nombreux pays européens et asiatiques, tels la France, l’Italie, l’Allemagne, la Corée du sud et le Japon.
La technique est aujourd’hui extrêmement fiable, rapide, offrant des résultats optimaux avec un maximum de confort pour les porteurs d’attaches linguales. Au Maroc, cette technique suscite actuellement un intérêt grandissant des patients aussi bien que des praticiens qualifiés.

L’orthodontie linguale est réservée aux adolescents à partir de 15-16 ans et aux adultes désireux de corriger les défauts de leur denture sans que cela ne se remarque.
Cette discrétion peut être motivée par leur vie personnelle (vie amoureuse, mariage, mondanités…), par leur statut professionnel (dirigeants, hommes de communication, acteurs, professions libérales, jeunes cadres dynamiques), ou pour des raisons psychologiques comme la crainte d’être assimilés à des enfants.

L’orthodontie linguale permet d’offrir un traitement totalement invisible avec un appareillage de petite taille et indolore, assurant une qualité de résultats, sans modifier ou handicaper la vie du patient au quotidien.

Outre les indications esthétiques, précise le Dr Ali Ouazzani, le traitement orthodontique sert à résoudre des problèmes fonctionnels dus à un décalage des mâchoires ou à un mauvais engrènement dentaire. Ces défauts peuvent aboutir à une dégradation rapide de la denture avec apparition de douleurs et craquements articulaires, voire des maux de tête. Le traitement sert également à prévenir les atteintes de la gencive dues à un mauvais brossage. En effet, une fois les dents alignées, le patient peut mieux se brosser et éliminer la plaque dentaire responsable du saignement et de l’inflammation gingivale. De plus, une dent en bonne position travaille mieux et résiste plus longtemps à l’usure naturelle due au vieillissement. Sans oublier l’effet positif sur l’esthétique faciale puisqu’on constate une harmonisation du profil et du visage lorsqu’on redresse par exemple des dents initialement placées en avant. Enfin, un effet psychologique évident quand on connaît l’importance que revêt, au XXIe siècle, l’apparence de chacun sur sa confiance, sur l’estime de soi et, surtout, sur le regard des autres…