Laprophan invente un médicament contre l’hyperacidité gastrique

Larecherche et développement dans l’industrie pharmaceutique marocaine existe et se renforce. La preuve vient d’en être donnée par le laboratoire Laprophan, 100% marocain, qui a investi des moyens humains et matériels dans une de ses filiales, Promindus, dédiée à la R & D.

Laprophan, déclare son président, Farid Bennis, a inventé un médicament, baptisé Ixor, prescrit, selon ce professionnel en pharmacie, dans le traitement des pathologies digestives dues à une hyperacidité gastrique, notamment le reflux gastro-œsophagien et l’ulcère gastroduodénal. Il se présente sous la forme effervescente. Cependant, précise le Dr Mohamed Tazi, directeur médical de Laprophan, ce n’est pas l’effervescence mais le procédé qui protège le principe actif du produit (oméprazole) contre l’acidité gastrique de l’estomac, qui fait l’objet de ce brevet d’invention.

Ce nouveau médicament made in Morocco a reçu le prix du concours national de l’innovation courant, annoncé le 9 septembre courant. Il faut rappeler que Laprophan a déjà acquis des brevets internationaux, avec une durée de protection de 20 ans pour deux produits: un anti-inflammatoire, le Di-Indo et un antispasmodique, le Néofortan.