La première banque des yeux au Maroc

En visite au Maroc, le président du Lions Club International, Al Brandel, s’était engagé à renforcer le soutien de cette ONG internationale aux efforts déployés par les Lions marocains, notamment en matière de mise en place et  de développement d’une banque des yeux au Maroc. Cette volonté vient d’être réaffirmée par  Abdelkader Masnaoui, gouverneur du district 416 des Lions Clubs au Maroc, à la veille de la tenue, en mars 2009, du IIIe congrès national de la Société marocaine de chirurgie réfractive et d’implantologie, dont le principal thème porte sur les cécités cornéennes et l’apport de la greffe de cornée. Les Lions ont installé la première banque des yeux au Maroc  (il en existe 150 à travers le monde). Ces banques permettent d’effectuer plus de     20 000 greffes de cornée et une centaine de millions d’opérations de la cataracte. Grâce au programme SightFirst, initié en 1989, les clubs Lions ont évité la cécité à travers plusieurs approches, comme le soutien aux opérations de la cataracte et l’aide à la construction ou l’extension des hôpitaux et cliniques ophtalmologiques. Le Maroc ne disposait à ce jour d’aucune banque des yeux et ce sont quelque 100 000 patients atteints de cécité cornéenne, d’origine infectieuse ou traumatique, qui sont en attente d’une greffe de cornée, pour recouvrer la vue.