Enseignement à  distance et télémédecine entre Washington et Rabat

Une convention a été signée le 4 mars entre le Children national medical center (CNMC) de Washington, la faculté de médecine, le Centre hospitalier Ibn Sina et l’Hôpital des enfants de Rabat (HER), pour promouvoir l’enseignement à distance et la télémédecine. Il est important de préciser que le CNMC de Washington est classé parmi les 10 principaux hôpitaux pédiatriques aux USA, avec plus de 200 surspécialistes.

Le projet vise l’introduction et la mise en place de la télémédecine, la mise à niveau de l’enseignement à distance et l’instauration de relations entre les équipes pédiatriques de Washington et du Maroc à travers des consultations médicales et des visioconférences, précise le Dr Nezha Mouan, professeur de pédiatrie, spécialiste en nutrition à l’hôpital des enfants de Rabat et coordinatrice de ce projet au sein du même hôpital.

Ce dernier sera un site pilote pour cette collaboration au niveau du Maroc et à l’échelle maghrébine, indique Oussama Elbaba, «director of international programs» au CNMC.
Depuis, on a procédé à l’équipement du HER en matériel approprié, afin de profiter par e-learning de l’apport scientifique du CNMC de Washington, compatible avec les objectifs pédagogiques de la formation des résidents et des étudiants marocains en médecine. Tout cela vise l’amélioration de la qualité de l’apprentissage, la facilitation de l’accès à l’information médicale et le développement de l’utilisation judicieuse des TIC.

Par ailleurs, ce projet de e-learning et de télémédecine renforcera la collaboration entre les facultés et les centres hospitaliers au niveau national et international, ainsi que l’accessibilité à une expertise en matière de soins cliniques pour les zones lointaines, dépourvues de spécialistes et experts, fait remarquer le Pr Charif Chefchaouni, directeur du centre hospitalier Ibn Sina. Le projet est appuyé par Mosaic Foundation dont l’objectif est d’améliorer les conditions de vie des femmes et des enfants. Pour Craig Sable, «telemedicine medical director» au CNMC, l’amélioration de l’éducation et de la technologie de soins de santé est une composante critique, sur laquelle il faut agir pour améliorer le niveau des soins pédiatriques.

La première phase du projet, qui s’est concrétisée par la signature de la convention du 4 mars 2008, définissant de la sorte les modalités de financement, permettra des échanges et des discussions de cas cliniques de médecine, d’ophtalmologie, de dermatologie et d’ORL pédiatriques. Parallèlement, les équipes de Rabat et de Washington travaillent sur le développement d’un contenu éducatif francophone, adapté aux besoins et à la formation médicale de base et continue.